Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 21:41

 

Adorer le benjamin et la petite dernière.

Avoir l’idée lumineuse de les caser chez leurs ascendantes pour le week-end Pascal.

 

Envoyer le benjamin chez sa grand-mère maternelle qui l’emmènera chez sa grand-grand-mère, à la mer pour y respirer le bon air bien frais.

 

Déposer la petite dernière chez sa mamie, ravie (la gamine et la moins gamine aussi… ravieS, quoi !)

 

 

Dimanche matin :

Se réveiller naturellement.

Sans aucun hurlement.

S’apercevoir qu’on a dormi toute la nuit. Sans se lever une seule fois.

Adorer ça.

 

Prendre un petit déjeuner, sans se lever, toujours.

Ni pour ramasser un biberon, ni une tartine. Ni rien.

Laisser les 2 grandes gérer leurs tartines.

 

 

Se dire qu’on y irait bien à la piscine.

Proposer à l’aînée et la cadette qui sautent illico presto dans leur maillot.

Se déshabiller peinard dans une cabine, seule.

Se doucher sans entendre personne hurler.

Enfiler ses palmes, mettre son MP3-qui-va-sous-l’eau (parce qu’on est vachement équipée) et nager dans une ligne d’eau qu’on a pour soi seule, parce que forcément, un dimanche de Pâques, y’a pas foule… tout le monde n’a pas réussi à larguer ses petits).

Laisser les 2 grandes s’éclater dans le petit bain.

Les rejoindre. Rire, plonger, sauter… n’avoir aucun enfant, frigorifié en train de nous labourer la peau du cou…

 

Rentrer. Manger. Discuter. Siester.

 

Laisser les grandes à la maison.

 

Partir à 2, en amoureux au village des brocanteurs, au bout de la rue. 

6 ans qu’on habite cette rue. Jamais eu le temps d’y aller.

Se promener.

Flâner.

Trouver des cadres jolis à pas cher pour encadrer les chouettes dessins des enfants.

 

Trouver une mini chaise en bois trop chou pour la petite dernière.

 

Rentrer.

 

Se dire qu’on pourrait faire, avec ses grandes filles, le puzzle de 350 pièces qui nous attend depuis des mois dans l’armoire.

Et puis renoncer, tout en se disant que l’idée était plaisante et que cela seulement était suffisant.

 

S’occuper de faire les 70 petits poissons en tissus qu’on a promis à la maîtresse de la cadette pour décorer les casquettes des élèves qui partent en classe de mer dans 2 semaines.

 

Les faire avec ses 2 grandes filles.

Parler d’histoires de grandes.

Rire aux blagues idiotes.

 

Entendre la cadette dire : C’est chouette quand même quand les petits ne sont pas là. On peut faire des trucs de grandes, en laissant les ciseaux  à bouts pointus sur la table.

 

Penser que c’est vrai.

 

Faire une super surprise aux filles.

Allumer des bougies. (sans craindre qu’un enfant ne se brûle)

Mettre une nappe sur la petite table du salon.

Sortir le gros pouffe.

Aller chercher des frites, à la friterie.

Allumer la télé.

Regarder ensemble Harry Potter… (hé oui, elles aiment la magie et le petit goût d’interdit permis de cette soirée spéciale)

Promettre d’éteindre rapidement l’ordi.

Se caler dans le fauteuil. Se dire qu’on ne bougera ses fesses que si on en a envie !

 

Se dire que c’est chouette de profiter de ses grandes filles.

Que parfois, sûrement, on les voit un peu trop rapidement.

Tout accaparée  qu’on est par les plus petits.

 

Penser qu’on le refera…

 

Imaginer le benjamin et la cadette, à cette heure, faisant de beaux rêves, endormis… ou pas !

 

Être heureuse de les récupérer ravis-contents, demain et d’aller chasser l’œuf ensemble.

A 6…

 

 

Si vous voulez vous marrer sur les articles sur la piscine, avec les petits inclus.

On peut aussi se marrer sur les joies des puzzles en famille.

 

 

Sinon, on peut toujours liker le profil FB (ça fait toujours plaisir !)

 

Et voter pour ma pomme pour le concours famili. Un petit clic de temps en temps, ça fait du bien !!

 

P1100295.JPG

Les cadres trouvés à la brocantes avec une affiche jolie + les oeuvres des enfants

 

P1100298.jpgBougies-frites

 


 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans C'est la fête !
commenter cet article

commentaires

Scarole 02/04/2013 15:50

J'adhère complètement à cet article ! Sept mois qu'on vit en Italie, et c'est seulement hier qu'on a pu crapahuter pour la première fois en amoureux dans la ville aux sept collines, en laissant nos
deux petits aux aimables grand-parents venus nous rejoindre aux alentours de Pâques...

Ah, quel délice de prendre le train sans poussette à plier, sans vêtements de rechange et goûter à emporter, libres comme l'air... On se sent léger, un peu trop léger même ? On n'aurait pas oublié
quelque chose ??

4enfants2bras 10/04/2013 23:20



Mais comme c'est boooooooooon que les Grands-parents existent !!!!



Mme Bertouille 01/04/2013 09:01

super!!! et bravo aux mamies! ici elle a jeté l'éponge, les gamins dorment pas assez la nuit chez elle................

4enfants2bras 10/04/2013 23:20



Oh... ma pauvre... allez, ils vont grandir et ils seront super contents d'aller chez mamie-ravie (et vous ferez le 4ème, hop-là !!)



Texte Libre

facebook_icon.1287526277.png

Recherche

Texte Libre

Archives