Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 15:07

Ah ! Les vacances de la Toussaint avec ses cohortes de réjouissances :

 

- pluies de diverses densités, (du petit crachin pénétrant à la bonne averse... euh, comment dire, pénétrante aussi).

- vent de diverses intensités (de la petite brise pénétrante à la bonne bourrasque... euh, comment dire, pénétrante aussi).

 

(Sans parler du changement d'heure qui vous fait croire que vous aller vous dormir une heure de plus... alors que d'une la petite dernière en profite pour réussir le miracle de se réveiller deux fois à 2h23 dans la même nuit (trop balèze), sans compter, qu'elle ne sait pas lire l'heure et n'a rien compris au changement (malgré les explications fort pédagogiques de ses parents). Du coup, à la place de se réveiller à 6h30 (heure d'été), elle finit sa nuit à 5h30 : dans l'absolu, ça ne change rien au nombre d'heures passées à (non) dormir, mais psychologiquement, c'est terrible !!!!!)

 

Bref, un petit remontant s'impose. Allez hop ! On embarque la marmaille, direction la plage la plus proche (bon, vu qu'on est dans le Nord, on ne risque pas d'aller se remonter le moral à Bora-Bora)...

 

 

Qui dit plage en automne, dit équipement Ad hoc pour parer aux éléments déchaînés.

 

Les éléments à maîtriser :

 

Le vent

La solution : un bon coupe-vent (comme son nom l'indique !). Un bonnet par tête de pipe.

 

L'eau (des flaques, de la mer, des nuages) :

La solution : des bonnes bottes

 

Le sable : (le fin, le mouillé, le sec, le très gros (qu'on appelle aussi galets, ou futur sable))

La solution : ?????? euh ? Le carrelage : allez, hop, j'te mettrai partout un beau carrelage bleu qui glisse sur le sable, j'te javelliserai l'eau, j'te mettrai un maître nageur et des distributeurs de saloperies trop sucrées... Comment ça, ça s'appelle une piscine ? Comment ça le Cap Blanc Nez est un site protégé ?? Alors, on fait avec le sable.

 

 

Allez, tout le monde est prêt... partez !

 

 

Arrivée à la plage :

 

L'eau (1ère version)...

Le benjamin : Maman, j'ai envie de faire pipi !!!

La maman : tu n'aurais pas pu faire pipi avant de partir ? Tu peux te retenir ? (la maman y croit encore...) Non ? Tu es sûr ???

Attraper le benjamin, regretter de lui avoir mis une salopette, dé-saper l'enfant et de désalopetter tant bien que mal... le porter...

- bon alors, ça vient ??

Constater que oui, ça vient et qu'on avait oublié l'élément vent (arrrrrrrrrrrrgh ! L'erreur de débutante !!!), on est dans le mauvais sens.

 

Bilan humidité : 12% : le bas de pantalon de la maman et les bretelle de cette sal..erie de salopette !

 

 

Le sable (version galets)

Pousser, traîner, porter la poussette. Pétard à mèche ! Mais elle obèse la p'tite dernière ou quoi ?? (comment ça 6 kg c'est rien ?). Bon, alors, c'est la poussette qui est en plomb.

Pousser, traîner, porter le benjamin qui n'arrive pas à marcher dans les galets (bon, ok, les bottes sont un chouïa trop petites).

 

Bilan humidité : 40 % : effort = sudation = effet sauna avec le coupe-vent.

 

 

L'eau (des flaques)

La cadette a remarqué que, quand on reste sur place dans une flaque, on s'enfonce doucement et elle trouve ça rigolo. A priori, danger nul. Mais l'aînée court vers les vagues, la cadette veut la rejoindre et elle ne peut que constater qu'elle est plus rapide que ses bottes.

 

Bilan humidité : 8% : une chaussette de la cadette (ben oui, le pied est sorti avant la botte...)

 

 

Le sable (fin et humide) 

Le benjamin :

- Maman ! On fait une bataille de boules de sable ???

La maman :

- Non !!

(trop tard, une boule de sable s'écrase sur le bas du manteau de la mère)

 

Bilan humidité : 1% (en tous cas, moins qu'avec de la neige)

 

 

Le vent  (froid)

Le vent qui s'insinue dans les moindres interstices.

Tiens ! La petite dernière a faim... quelle joie d'allaiter le dernier jour d'octobre, sur une plage venteuse, face au vent d'ailleurs (parce que sinon on ne pas voir les 3 autres)

 

Bilan humidité : 6% : on a les yeux qui pleurent, le nez qui coule...

 

 

L'eau (version mer avec des vagues)

Laisser les filles jouer au bord des vagues, se dire qu'on est super cool comme maman, que ça leur fait plaisir et que vu les 8 centimètres d'eau dans lesquels elles sont, y'a pas grand danger. Elles ont compris qu'elles doivent faire gaffe à ne pas se tremper, sinon, on devra rentrer.

Un seul élément oublié : le phénomène des marées... 5 minutes au même endroit et la mer en profite, les 8 centimètres se transforment en 12, une vaguelette plus haute que les autres et c'est l'inondation des bottes.

 

Bilan humidité : 25% : les 4 chaussettes des deux grandes et leurs bas de pantalon respectifs.

 

 

Le sable (version coquillages)

Bon, ben alors on propose une activité garantie 0 humidité : chercher des coquillages à trous pour faire un collier. (et non, on ne ramasse pas les bouts de verre, les boulettes d'hydrocarbure et autres trucs non-identifiés)

On s'y colle aussi, pour pallier au sens relatif du coquillage percé du benjamin (et non, une caillou d'une livre, pour faire un collier, ça ne va pas aller).

Mais pourquoi les coquillages ne poussent-ils pas sur les arbres ???? On a mal au dos !!!! C'est nul comme activité !

(eh ! On trouve un super fossile en forme d'escargot, trop la classe. On se la pète devant les gamins, on étale un peu sa science :

- Regardez, c'est un fossile, c'était un escargot qui s'est trouvé emprisonné

L'aînée nous coupe la parole :

- Ben ouais, c'est une ammonite !

- ????

- c'est comme ça qu'on appelle les escargots-fossiles.

(ranger sa science dans le fond de sa poche)

 

Bilan humidité : 3% : les larmes du benjamin qui braille parce qu'on lui a dit que son rocher, certes troué, mais d'au moins 6 tonnes, pour faire un collier, ça ne va définitivement pas aller et que de mettre des poignées de sable dans les poches pour prendre un souvenir ce n'est pas non plus une bonne idée... Non, en fait, on n'est pas cool...

 

 

L'eau (version qui tombe des nuages)

Tiens à chercher des coquillages avec des trous et des « ammonites », on n'avait pas remarqué qu'il s'est mis à crachiner, en fait, on a l'impression de ce sont des gouttelettes qui ont en suspension dans l'air.

Rassembler la marmaille.

Allez, Hop ! Hop ! Hop ! On rentre !

L'aînée montre l'exemple en prenant ses jambes à son cou, glisse sur une algue et se ratatine de tout son long dans une flaque.

 

Bilan : humidité 100% : on est tous trempés avec de l'eau plus ou moins salée.

 

 

Le sable version galets, le retour :

Faire le chemin inverse :

Pousser, traîner, porter la poussette. Tellement lourd, qu'on a l'impression que c'est pire qu'à l'aller.

Pousser, traîner, porter le benjamin. Pour lui, on sait que c'est pire qu'à l'aller, vu qu'il a 12 kg de sable dans les poches et qu'il n'a toujours pas lâché son galet à collier.

 

Bilan humidité : 150 % : on n'en peut plus...

 

 

Retour : on enfile un pij' (ben quoi ?? on sait qu'il est 17h00, mais là, c'est pas dit qu'on remette le nez dehors), on boit un chocolat chaud (rien que pour ça, ça valait le coup), tout le monde a les joues roses (et non, ce n'est pas grâce au soleil !), on fait des colliers en coquillages et même en cailloux...

 

(bien plus tard, comprendre que la poussette était vraiment plus lourde au retour, les gamins ayant planqué une douzaine de gros galets en dessous...)

 

P1000242.JPG

(bonus : j'apprends grâce au blog : Les ammonites (Ammonoidea) forment une sous-classe éteinte des mollusques céphalopodes. Elles apparaissent dans le registre fossile durant le Dévonien et disparaissent peu après la crise Crétacé-paléogène. Elles se caractérisaient par une coquille univalve plus ou moins enroulée dont seule la dernière loge était occupée par l'animal, les autres loges servent à contrôler sa flottaison. Leurs fossiles sont considérés comme d'excellents marqueurs chronologiques. Certaines ammonites peuvent faire 2 mètres de diamètre. (entièrement pompé sur wiki...), allez, interro la semaine prochaine !

Partager cet article

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans Vacances - j'oublie tout
commenter cet article

commentaires

nathalie 05/11/2011 22:06


j'adore cet article. J'avais l'impression d'y être, mais en moins humide !! Il est de ces sorties dont on se rappelle longtemps, non ??


4enfants2bras 06/11/2011 22:32



Oh que oui ! Mais, on a beau être trempés... c'est quand même chouette ! (et puis on a tous chopé un rhume, histoire, effectivement de s'en souvenir longtemps !)



Atoll 03/11/2011 20:51


Sinon comme plage y a Houlgate en Normandie.
Mais bon la plage à marée basse est jonchée de fossiles tout partout et même quand creusant un peu sur le côté de la plage on trouve des ammonites de plusieurs kilos... Si, si véridique...
Souvenirs, souvenirs de jeunesse...
Comment çà c'est pas le rêve avec une poussette?


liliba 03/11/2011 08:02


J'ai fait lire hier plein de tes billets à mon homme qui était mort de rire. ça nous rappelle pas mal de souvenirs de quand les enfants étaient petits... sauf qu'il m'a dit après qu'on aurait dû
avoir un quatrième... noooon ! de toute façon, chuis trop vieille ! Enfin, je me régale à te lire à chaque fois, même si je ne mets pas toujours de comm.


4enfants2bras 03/11/2011 20:50



Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! ça me fait super plaisir !!!!!!!!!!!



liliba 02/11/2011 08:55


Voilà pourquoi, même en étant de la région, nous n'allions pas trop souvent à la plage quand les enfants étaient tous petits, sauf par cas de grand beau temps... j'ai aussi quelques souvenirs du
genre... avec en prime une botte offerte à la mer, puisque jamais retrouvée...
Personne n'a ramené de rhume ?
Et pour te faire bisquer : plage pour nous aussi pendant ces vacances, mais comme ils sont plus grands, moins de problèmes (donc, ça devrait te rassurer, tu tiens le bon bout) et en plus, enfants
en maillot et dans l'eau tellement il a fait beau !


4enfants2bras 02/11/2011 22:08



Ooooooooh !


Un jour viendra !


En plus, en été, y'a que les maillots à embarquer (et la crème solaire)... et on a le droit de se mouiller... c'est même conseillé !



marie 01/11/2011 15:23


C'était donc finalement une très bonne idée...
de ces moments qui font des années plus tard des souvenirs magnifiques....
Marie-Christine


4enfants2bras 02/11/2011 22:05



C'est vrai... j'avoue que je ne mets que les moments un peu acrobatiques ! C'est plus rigolo à raconter que de dire que les filles ont regardé la mer pendant 10mn...



Texte Libre

facebook_icon.1287526277.png

Recherche

Texte Libre

Archives