Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 22:36

Flash back :

Avoir bossé toute la journée.

 

17h30 : avoir récupéré ses marmots à la garderie et à la crèche.

Rentrer. Se souvenir qu’on voulait aller à la reprise du sport à 18h40 et que donc la baby-sitter (gloire à elle) va venir à 18h30.

 

17h40 : organiser notre « même pas une heure » qu’il nous reste avant le sport.

 

17h45 : prévenir les aînées que dans 5 minutes, on commence les devoirs.

 

17h46 : tenter de partir à la recherche des nos fringues de sport.

 

17h53 : sortir victorieuse de la recherche des fringues (oh yeah !). Être ravie d’avoir exhumé de notre armoire un tee-shirt et un pantacourt Ad-Hoc. (être moins ravie de voir l’ensemble de notre garde-robe sur le sol de la chambre).

 

17h54 : renoncer à ranger… on est méga à la bourre sur notre timing devoir.

 

17h54 et demi : hurler : « les fiiiiiiiiiiiiiiiiilles, installez-vous pour les devoirs », tout en enfilant nos fringues de sport.

 

17h55 : constater avec horreur qu’on est à peu près aussi poilue des mollets qu’un yéti/Chabal/une écrevisse/une mygale/un chat angora/une gonzesse qui vit dans le nord et qui n’a pas exhibé ses gambettes depuis belle lurette.

 

17h56 : attraper le dépoileur électrique (ben ouais, on a espoir de se dépoiler en gérant les devoirs).

 

17h57 : se retrouver dans le salon, constater que les filles ne sont absolument pas en train de commencer les devoirs. Les motiver en les menaçant avec l’épilateur (ouais, c’est mesquin).

 

17h58 : s’installer dans la même pièce que les filles pour gérer devoirs et épilation des mollets (et que tout le monde d’ailleurs, comme si le dépoileur était doté d’un aimant à marmots)… se dire qu’on donne une image pitoyable de notre féminité à nos enfants (qui cela dit, n’en n’ont strictement rien à carrer).

 

18h00 : se souvenir qu’on devait faire cuire des pâtes. Arrêter de dépoiler les nôtres (de pattes) et mettre une casserole d’eau sur le gaz.

 

18h01 : rependre notre œuvre de dépoilation intense tout en gérant la dictée de la cadette et les tables de multiplications de l’ainée.

 

18h04 : se poiler (hû, hû !) en voyant le benjamin enfiler nos godasses (se souvenir d’ailleurs qu’on n’a pas encore remis la main sur nos tatanes de sport…)

 

18h07 : enchaîner dictée/tables/benjamin et petite dernières collés à nous :  4x7 ??? « ma-man/Il a/crainte/va-che » (leçon sur les sons du « a »), 3x2, non, non, non, tu ne mets pas les doigts sur le dépoileur de maman, ma poussinette…, naaaaaaan, ce n’est pas toi que je dis « non », 3x2, ça fait 6, je parle à ta sœur. Très joli mon biquet, mais si tu peux éviter de me pourrir mes tatanes… Naaaaaaaaaaaaan !!!!!! Tatane, n’est pas dans ta liste, mais « pâtes » oui ! (le tout avec un délicieux ronronnement d’un dépoileur électrique qui s’appelle « silencio ». et qui porte vachement mal son nom vu le potin qu’il fait)

 

 

18h12 : entendre le cadet qui dit : on frappe à la porte !

 

- Mais non, tu as du mal entendre, la baby-sitter n’arrive que dans 20min et on attend personne et papa a ses clés…

 

18h13 : ah, ben ouais, ça sonne.

Hésiter à faire le mort, celui qui n’est pas là.

Comprendre que c’est mort et archi mort  pour faire le mort qui n’est pas là vu le boucan qu’on fait avec l’épilateur, le benjamin qui hurle en marchant avec une de nos godasses, la petite dernière qui glousse parce que le dépoileur sur paume de la main, ça chatouille et les 2 grandes qui se prennent le chou…

 

Se dire que ça ne peut-être qu’un emmerdeur… (ben ouais, tous nos potes ont des marmots et ils gèrent les devoirs/le bain/la bouffe… et ceux qui n’ont pas de gamins, boivent l’apéro en ville). Ça ne peut pas être le loup comme dans les 7 biquets, vu qu’on est dans la maison avec nos biquets… ça ne peut pas non plus être  un petit pompier pour les calendriers… trop tôt, dans 15 jours, ils commenceront sûrement, mais, là, trop tôt, vraiment… Peut-être les témoins de Jéhovah ?? (Qui est une forme d’emmerdeur, d’ailleurs)… nan, pas un témoins de Jéhovah, chez nous le témoin de Jéhovah est très matinal et il ne passe que les matins, lendemain de fête où on n’a pas les gamins… (le témoin de Jéhovah est d’ailleurs pervers parce qu’il imite à la perfection le coup de sonnette du facteur qui nous rapporte notre colis qu’on attend depuis une semaine…)

Ça ne peut donc définitivement être qu’un emmerdeur.

 

Et qu’on va devoir aller lui ouvrir, parce que maintenant, ça sonne, en tapant, tout en criant : Madame ??????

Se faire une image mentale objective de nous-même :

Coiffée comme un dessous de bras (propre) à cause de l’enfilage du tee-shirt de sport.

Un mollet presque épilé, l’autre pas du tout

La petite dernière agrippée à nos jambes (en même temps, avec les poils, c’est plus facile)

Une seule godasse de ville avec notre tenue de sport pourave (vu que le benjamin s’est barré avec la seconde)

 

Madaaaaaaaaame ?????

 

Se résoudre à ouvrir. Se dire qu’avec un peu chance, l’emmerdeur aura peur.

 

Porte ouverte :

Bilan, l’emmerdeur est 2, en fait. Pas de « réveillez-vous » dans les mains, ni de calendrier, ni de bouteille de bière. Non, non, non, l’emmerdeur a simplement une espèce de calepin. Et il commence : Monsieur est là ??

Nan, Monsieur n’est pas là, mais en revanche, je suis dotée d’un cerveau et je gère aussi les dépenses du ménage et vu que présentement, je m’occupe des 4 marmots que nous sommes en plein rush hour on gagnerait vachement de temps s’il nous expliquait en directement ce qu’il veut nous vendre à la place de nous débiter son discours sur le CNRS qui fait une étude sur les risques incendie.

(En profiter pour crier à l’aînée : 5x3 ???)

Entendre le monsieur dire : 15 !

Euh, non monsieur, je me fous de savoir que tu connais ta table 3, je demande ça à ma fille aînée, parce que c’est l’heure des devoirs (et vu que l’emmerderurX2, doit avoir en tout 39 ans et pas de marmots du tout, il ne sait pas que c’est la mauvaise heure pour nous parler des risques incendie)

 

Voir le benjamin débarquer et demander à l’emmerdeurX2 : t’es qui ?? Et tu connais des mexicains ?? Parce que à la fête de l’école, j’étais habillé en mexicain…

 

Entendre l’emmerdeurX2 qui insiste sur les horaires où « Monsieur » est disponible.

Crier dans le couloir, pour la dictée de la cadette : « tante »

L’emmerdeurX2 : Tante ??? Nan,  c’est pas votre tante, c’est monsieur que je veux voir.

 

Entendre le dépoileur-silencio se mettre en route (il porte vraiment mal son nom) et l’aînée hurler.

(imaginer le pire, du genre, la gamine avec le dépoileur coincé dans les cheveux)

Crier : ça va ????

L’emmerdeurX2 : Oui, oui, ça va, mais Monsieur ???

Nous : Rôh, pas vous, je parle à ma fille…

L’aînée : oui, oui, j’ai marché sur ton épilateur, il s’est mis en route et j’arrive pas à l’arrêter.

Finir par dire à l’emmerdeurX2 : c’est ça, passez demain, si vous voulez… Mais vous vendez quoi, a fait ???

 

Ne jamais entendre la réponse.

 

 

18h22 : Refermer la porte, mettre les pâtes dans l’eau.

 

18h24 : corriger la dictée de la cadette.

18h28 : rattraper le dépoileur, tenter d’entamer le 2ème mollet

 

18h30 : on sonne…

Facile, on sait qui c’est !!

La baby-sitter !!!!!!!!!! La liberté !

(bon, ce soir, la liberté sera à moitié poilue…)

 

 

Bilan : en avoir ch** comme une brute au sport avec d’autres mamans. Avoir quand même remarqué, qu’elles sont vachement malignes les autres, elles ont toutes des pantalons longs… sauf la jeunette de 20 ans qui n’a assurément pas de marmots… et qui a 20 ans et par conséquent des gambettes de midinette pas poilue et a donc enfilé un short… pffff… jeunette, va ! Un jour viendra où tu aura aussi un vieux jogging long…)

 

 

Penser tout de même à se dépoiler correctement dans 15 jours… On ne sait jamais… pour les calendiers…

 (bon, en vrai, je n’ai jamais eu le fantasme de l’uniforme… c’est juste pour rire, hein !)

 

 

 

(Mais se dépoiler quand même…au cas où...)

 

 

Bon, sinon, suis toujours sur fB avec un super profil au poil (décidément, je suis super drôle !) : ici !! pour se poiler...

 

Il faut toujours penser à voter, à cliquer une fois par jour sur le concours famili !! : clicclicclicclic !!!

 

Twitter (un jour peut-être j’aurai le temps d’écrire des trucs rigolos) : @MarionCailleret

 

P1080890.JPG

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans J'me fais des cheveux !
commenter cet article

commentaires

Lo 20/09/2012 21:28

Super ton site
Mum de 3 pitchoux entre 3 mois et 4 ans je te lis qd je suis nase, les yeux arraches par le manque de sommeil entre les nuits achees du dernier, l otite qui reveille de la grande et les canines qui
poussent la nuits ( pourquoi la nuit !?) en reveillant notre adorable middle child. Alors bravo pour les 4! Quelle detente de lire vos aventures meme si c a minuit entre 2 preparation de cours
J adore
Tient j vais te liker sur fb du coup avant le dodo trop morte pour bosser ce soir
Mouai l est trop long mon commentaire sorry

4enfants2bras 30/09/2012 21:53



Hû !!!!! Merciiiiiiiii !


C'est super adorable ! (et j'avoue que tenir le blog, c'est ma bulle de liberté, mon souffle d'air à moi aussi ;-) )


Bon courage !!!



Claire 19/09/2012 23:42

Bonsoir ! Je tombe par hasard sur ton blog, et je viens de voter pour toi pour famili et l'autre concours. Pas eu le temps encore de lire tous tes billets mais je suis déjà poilée avec ce post et
celui du poulet dominical ! Moi aussi j'ai 4 merveilles :)
Et je me reconnais bien dans ces situations !!! Bravo pour ton style !

4enfants2bras 30/09/2012 21:55



Félicitation pour les 4 !!


Et un grand, grand, grand merci pour le compliment !!!!



prune 19/09/2012 11:22

Sensiblement le même genre de soirée chez nous... que la force soit avec toi !

4enfants2bras 30/09/2012 21:56



Arf... qu'il est cruel le petit "toc, toc, toc de 18h12 !! :-)



Liliba 19/09/2012 09:39

Morte de rire ! Mais tu tires au flanc, la gym, c'est toutes les semaines qu'il faut y aller ! On se demande bien ce que tu fabriques de ton temps ;-)

4enfants2bras 30/09/2012 21:58



Ben, figure toi que j'y vais entre 4 et 6 heures semaine... tu m'accompagnes ???


(sinon, sans rire, l'heure est top : 18h30/20h30 : c'est bête, je rate le bain, la bouffe et le coucher, 2 fois par semaine, et puis c'est un des rare moment où je n'ai pas les marmots et où je
ne bosse pas... du coup, j'adooooooore le sport !!!)



Texte Libre

facebook_icon.1287526277.png

Recherche

Texte Libre

Archives