Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 23:19

 

Les repas de midi, en semaine, c'est cantine. Facile !

Mais le problème c'est qu'il y a le mercredi... et quand on ne travaille pas ce jour là... ben, y'a pas cantine. Moins facile.

Le mercredi est un jour plein de pièges, autrement appelées « activités du mercredi ».

Tu parles d'un jour des enfants.

 

Un seul mot d'ordre : OR-GA-NI-SA-TION !

Et puis, un deuxième mot d'ordre, quand même : AN-TI-CI-PA-TION

 

La veille (eh oui, quand, on s'organise, ça ne rigole pas, et puis, on veut concourir pour le diplôme de la mère parfaite !) : cuire le mignon filet mignon pour les enfants tout aussi mignons.

 

Le jour J, matin :

9h00 : demander aux enfants si le menu prévu leur sied :

La maman : bon, ce midi, carottes râpées, pâtes, épinards à la crème, filet mignon, mignon, mignon et dessert : free ! (Ouais, Ouais, des fois, on fait des menus équilibrés, c'est sûr, cette fois, on va pouvoir concourir au diplôme de la mère parfaite... )

Les gamins : mouais, mouais.

 

Prendre cette réponse pour de l'enthousiasme ! (bon, OK, on a un peu triché, ils sont en train de jouer, calmement pour une fois).

 

9h22 : cuire les pâtes (on assure à mort !!!)

 

9h47 : se rendre compte qu'on doit déposer l'aînée à son cours de théâtre.

Et crotte de bique, le benjamin est toujours en pij'. Renoncer à l'habiller.

Faire enfiler les 4 manteaux aux 4 enfants.

Enfourner tout le monde dans la voiture.

Laisser les aînées s'attacher dans leurs sièges. Installer la petite dernière.

Asseoir le benjamin, lui demander de s'accrocher lui-même. Se rendre compte qu'on n'a pas le temps de prendre le temps qu'il prenne le temps de s'accrocher lui-même. Accrocher le benjamin, nous-même, le plus rapidement possible. Ne pas y parvenir, parce qu'un pan du pyjama s'est coincé dans la ceinture. Ne pas perdre son, calme ne pas perdre son calme. Éviter de répondre à l'aînée qui crie qu'elle va être en retard... enfin, réussir à accrocher le benjamin.

Grimper dans l'auto et partir.

Déposer l'aînée, presque à l'heure.

 

10h18 : arriver à la maison, sortir les 3 enfants restants de la voiture. (enfin, 2 et demi, la petite dernière s'est endormie dans son siège-auto).

Demander au benjamin de se détacher lui-même.

Intervenir avant qu'il ne hurle qu'il n'y arrive pas.

Essayer de ne pas réveiller la petite dernière en l'embarquant avec son siège auto. Rentrer dans la maison. Déposer le siège auto dans le couloir avec une délicatesse infinie.

Constater que la petite dernière à ouvert les yeux. Tâcher de l'ignorer. L'entendre hurler. Détacher l'enfant. Faire une tentative pour la recoucher. Échouer, bien que nous soyons hyper motivée

 

 

10h29 : initier la cadette au savant art de l'épluchage des carottes. Constater qu'elle se débrouille très bien !

(et non, on ne propose pas au benjamin, pas parce que c'est un garçon, mais parce qu'il n'a que 3 ans et demi. Qu'on l'a fourni à la naissance avec tous ses doigts et qu'on tient à ce qu'il les garde encore quelques années... Mais, à ses 6 ans, il aura aussi droit à son petit couteau économe... et ouais, on fait des repas équilibrés, mais on fait aussi bosser les enfants... on ne sait pas si on peut toujours concourir pour le diplôme de la mère parfaite).

 

10h43 : habiller enfin le benjamin qui opère une certaine résistance

 

11h18 : Vérifier les carottes... pas si mal, un peu lent, mais pas mal ! Rôôôôh, l'horrible maman, sûre, qu'elle n'aura pas le diplôme de la mère parfaite !

 

11h19, 11h20... quoi !! 11h20 : mince, l'aînée, le cours de théâtre...

 

Aller, hop, hop, hop ! Ré-enfilage de manteaux, ré-enfournement dans l'auto, ré-accrochage-redémarrer. Arriver à l'heure ! On est une wineuse !!! Eh ! Eh ! Nous revoilà dans la course pour le diplôme, oh yeah !

 

Regarder sa montre, on est large, proposer aux gamins de passer par le parc (cette fois, le diplôme, c'est dans la poche !!!).

 

12h15 : récupérer sa petite troupe et rentrer.

 

12h24 : lancer l'opération « bouffe du midi ».

 

12h26 : faire chauffer les épinards surgelés (on veut bien le diplôme... mais laver les épinards, les trier... comment dire... on n'a pas le temps : c'est ennuyeux pour le diplôme ???)

 

12h28 : demander au benjamin de mettre la table (et accepter qu'il y ait 8 assiettes et 1 seule fourchette)

 

12h30 : mettre les pâtes dans un plat au micro-ondes.

 

12h31 : demander à l'aînée de faire un check de la table

 

12h36 : mixer des pâtes, des épinards et de la viande pour la petite dernière, qui chouine, chouine, chouine (ben oui, quand on n'a dormi que 3min43 dans la matinée, on est un peu fatiguée...)

 

12h37 : demander à tout le monde de venir à table avec une serviette de table. Servir les pâtes.

 

12h37 et demi : se rendre compte qu'on a zappé les carottes râpées... Hésiter... constater que le benjamin a déjà entamé les pâtes. Renoncer aux carottes

 

12h37 et 45 secondes : entendre la cadette hurler qu'on n'a pas servi les carottes qu'elle a épluché.

 

12h39 : servir les pâtes avec les épinards, la viande et les carottes dans la même assiettes. (Ahhhhhhh ! Mon diplôme de mère parfaite... jamais une mère parfaite ne mettrait des carottes râpées avec des épinards)

 

12h40 : s'asseoir enfin avec une assiette devant soi. Essayer de penser à ne pas oublier de prendre les gélules bleues-lagon des Seychelles prescrites par notre médecin pour qu'on soit moins fatiguée et délivrées par notre pharmacien qui a regardé le bleu-lagon de l'emballage avec une certaine nostalgie.

 

Réussir à manger tout en donnant à manger à la petite dernière qui chouine toujours.

 

12h49 : renoncer à forcer la petite dernière... prendre la décision de la coucher. Aller la changer. La coucher, l'endormir.

 

12h57 : redescendre, s'asseoir à nouveau.

 

13h08 : dire aux enfants qu'ils peuvent aller se chercher un dessert. Pour une fois, penser que ce n'est pas dramatique s'ils ne finissent pas leur assiette (on se dit que c'est mieux pour le diplôme de la mère parfaite de ne pas les forcer).

 

13h15 : demander aux enfants de débarrasser leur assiette.

 

13h15 et demi : revenir sur notre demande, le lave-vaisselle est plein (diplôme, mon diplôme... ce n'est rien, je gère !).

 

13h16 : demander aux enfants de débarrasser leur pot de yaourt (c'est déjà ça, et la poubelle n'est pas pleine... normalement).

 

13h17 : envoyer les aînées jouer dans leur chambre.

 

13h18 : demander très gentiment au benjamin de monter sans faire de bruits, le plus doucement possible comme une petite souris, pour ne pas réveiller sa sœur

Être ravie de constater qu'il respecte notre demande. (oh ! Yeah ! Ça c'est bon !!!)

 

13h18 et 37 secondes : entendre le benjamin hurler du haut de l'escalier : CA Y EST ! JE SUIS MONTE SANS FAIRE DE BRUIT

 

13h18 et 38 secondes : entendre la petite dernière hurler.

 

13h39 : redescendre avec la petite dernière sans avoir réussi à la rendormir.

 

13h40 : regarder la table : l'aînée a laissé la viande, dans l'assiette de la cadette, il reste les pâtes et dans celle du benjamin, les épinards sont là, solitaires. Penser qu'on aurait pu faire une seule assiette au lieu de trois... Refouler cette pensée pour le diplôme, le diplôme, le diplôme !!!

 

13h57 avoir débarrassé et vidé le lave-vaisselle (Enfin, dans l'autre sens !)

 

13h59 : voir qu'on a oublié d'avaler les gélules, en faire tomber une sous la table... Rrrrrrr ! On a débarrassé le dessus de la table et on a oublié le dessous... on y retrouve tout les éléments du repas (et même ceux du petit déj').

 

Ramasser la gélule, l'avaler, sans même souffler dessus.

 

Aller s'asseoir 5 min en se disant que le dessous de table attendra bien le soir.

 

Renoncer à tout jamais à notre super diplôme de mère parfaite !!!!

 

P1000484.JPG

 

Note : les gélules ne sont pas des amphèt', ni de la cocaïne... non, seulement du magnésium !

Note 2 : n'hésitez à me laisser des p'tits mots ! (même si j'y réponds super tard... ça me fais toujours bien plaisir !)

Note 3 : Pour les distraits : il y a un profil 4 enfants et 2 bras sur facebook dans lequel je mets d'autres petits trucs !

Note 4 : et si ça vous fait marrer, ben faites-en profiter vos amis en partageant (mais, on n'est pas obligé !)

Partager cet article

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans Qu'est-ce qu'on mange
commenter cet article

commentaires

Anne-cé maman de trois (bientot quatre) loulous 27/07/2012 21:28

Quel humour, ça y est je suis fan conquise... J'ai eu comme l'impression que tu étais cachée dans la maison pendant le repas...en ce moment, c'est les vacances et le dilemme est là...tous les
jours
Merci pour ses moments de rires..;on se sent beaucoup moins "nulle" en te lisant

4enfants2bras 09/08/2012 22:38



Hû !! Mercimercimercimerci !!


C'est super adorable !!!!!



marlysa 28/05/2012 10:53

Super post encore une fois!! quel style! Quel humour!
Je ne comprends pas que l'évolution de l'espèce n'ait pas contribué à augmenter le nombre de bras des mamans ;)

4enfants2bras 08/06/2012 04:16

Hûûû ! Merciiiiiiiiiiii !
Si nous n'avons pas plus de bras, c'est peut-être parce que les pulls à 4 manches, c'est super galère à tricoter !;-)

Mme Bertouille 16/05/2012 13:16

Excellent !!! Le benjamin ressemble à mon fils, bientôt l'ainé qui va devoir apprendre à ne pas hurler pour ne pas réveiller ses petits frères..................

4enfants2bras 27/05/2012 22:54



Bon courage ! Mais c'est plein de bonheur tout ça  !



virginie 22/03/2012 15:55

maman de 6 enfants, je vis aussi le même genre d'aventures! merci de nous rappeler combien notre quotidien est finalement très drôle! ;-)
j'adore! à suivre! et encore merci

Virginie

4enfants2bras 22/03/2012 23:04



Merci aussi !!


C'est vrai qu'avec un peu de recul, être parent de fratrie, c'est quand même vachement marrant...


Bon, parfois, il faut même beaucoup de recul :-D !!



sabine 21/03/2012 15:37

Et je finis en rebondissant sur un commentaire mis plus haut : moi aussi j'adooOOOOoore travailler à l'extérieur 4 jours par semaine...ça me repose ! lol

4enfants2bras 22/03/2012 22:59



Oh que oui !! C'est tellement moins fatiguant !! (bon, parfois c'est moins amusant aussi) !



Texte Libre

facebook_icon.1287526277.png

Recherche

Texte Libre

Archives