Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 21:40

Une plage, du sable, du soleil, un léger vent... et un p'tit creux (ou une grosse envie) à combler.

 

L'aînée

Maman, maman, euh... j'ai pas pris mon goûter

(se douter de quelque chose)

La cadette

Maman, euh... j'ai super chaud

(commencer à comprendre, parce que à Bray-Dunes, même quand il fait super beau, la température excède rarement les 18 degrés)

Le benjamin :

Maman, euh... je t'aime !

(saisir définitivement en voyant la gamine de la serviette d'à côté avec un super kim cône vert pétard et rose fluo)

La petite dernière :

Mamamamamamamamama...

 

Bon, ok, se sentir investie de la mission G. L. A. C. E. (Grand Léchage Au Chocolat Et... tout ce qu'on veut comme parfum, oui, oui, même Vanille des îles (qui a sûrement été élaborée dans un laboratoire), Pistache de Pétaouchnok, Caramel au beurre aussi breton que moi je suis danseuse étoile, Violette (vraiment super violette), Spéculoos, Chicorée, Crème brûlée (mais comment il peut-être possible d'imaginer une glace-crème brûlée... et pourquoi pas une glace fondue savoyarde, tant qu'on y est, ou Lilas, Rhododendron voire même Camembert, Gigot de 7 heures ou Crevette, Frites-Moules... Bref, tous les parfums sont envisageables...)

 

Rassembler la marmaille capable de marcher (du coup, hop, là, j't'embrouille mine de rien et je n'embarque que 3 marmots).

 

Comparer les différents camions de glaces disponibles sur la digue avec le plus grand des sérieux.

 

Arrêter de comparer quand on saisit que l'aînée veut le super cône au chocolat avec un coulis de framboise qui coule au milieu qu'on ne trouve qu'au premier camion, que la deuxième veut la glace rose avec les bonbons humides et de toutes les couleurs qu'on peut manger quand on a fini la glace et qu'on ne trouve qu'au deuxième camion, quand au benjamin, il veut une glace, un point c'est tout.

 

Prendre une décision (c'est ça aussi, conduire une mission, c'est prendre des décisions et les assumer !)

On ira au 3ème camion qui fait des glaces soit en boules, soit un tortillon mou et déjà préfondu.

 

Profiter de la queue pour que chacun choisisse.

 

L'aînée : 2 boules, une vanille et une fraise avec un cornet biscuit.

La cadette : 2 boules cornet gaufrette avec pistache et café

Le benjamin : ???????????

Bon, vu le nombre de personnes devant nous qui veulent aussi une glace, il a bien le temps de se décider...

 

(dans notre grande magnanimité, on prendra une glace 2 boules Rhum-raisin et vanille pour le papa qui se coltine la petite dernière qui braille sur la serviette, parce que bien que n'étant pas marchante, ben, elle serait bien venue quand même... )

 

 

Enfin, nous touchons la Saint Graal du Cornetto, c'est notre tour !!

Récapituler mentalement la commande :

 

Bonjour, alors, on voudrait

une glace Vanille-Fraise cornet gaufrette

une glace Chocolat-Café cornet biscuit

 

entendre hurler : Mais noooooooooooon, c'est pas çaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!

(se sentir vraiment pourrie comme maman)

 

- Ben, commandez vous même, débrouillez-vous !(pffff...)

 

Laisser la cadette et l'aînée se dépatouiller avec la vendeuse.

Pendant ce temps, tâcher de comprendre ce que veut le benjamin.

 

Se dire qu'on se fait un peu arnaquer par sa progéniture quand on voit passer une glace « vanille-fraise-nougat-cornet biscuit » et une glace « pistache-café-truc bizarre, un peu violet-cornet gaufrette »

 

Maudire notre sens de la mémoire des boules de glace.

 

Entendre la vendeuse dire :

- Et toi, mon bonhomme, tu veux quoi ???

- Ben... euh... de la glace !!

- Ok, mais quoi ???

- De la GLACE !!!!!!!!

 

Reprendre les choses en main :

- Mon poussin, tu veux une glace à quoi ???

- A LA GLACE !!!!!

 

Trancher dans le vif :

- Chocolat ??

- Non !!! JE VEUX DE LA GLACE !!

(se demander ce qu'on a fait (ou pas fait) pour mériter ça)

 

Comprendre que la vendeuse commence à s'impatienter, sans parler des dizaines d'amateurs de glaces derrière nous.

 

- Bon, mettez une glace en tortillon à la vanille, ça ira bien comme ça !

 

Payer

embarquer la marmaille.

Avoir un éclair avant de s'extirper de la file.

Repasser devant tout le monde.

Faire un regard de cocker névrosé...

- Euh... j'ai oublié : Et une glace cornet biscuit rhum-raisin-vanille, s'il vous plait Madame.

- D'abord, c'est Mademoiselle et vous devez refaire la queue, parce que je suis en train de servir quelqu'un d'autre.

 

(détester cette vendeuse de glace et comprendre qu'elle soit « Mademoiselle »)

Réfléchir plus vite que l'éclair, demander au Monsieur qui est entrain de commander une glace au Nutella, s'il peut, contre financement, commander une glace Rhum-raisin-vanille cornet biscuit en plus. Faire notre plus beau sourire !

Donner les sous au Monsieur.

Sortir de la file avant que la vendeuse nous balance sa cuillère à boule...

 

Attendre que le Monsieur sorte de la file.

 

Constater que l'aînée gère sa glace à peu près correctement, si ce n'est ses cheveux qui volent dans le mélange vanille-fraise et qui du coup repeignent le haut de son tee-shirt en rose clair.

 

Chez la cadette, la boule un peu violette coule allègrement en suivant les doigts, le poignet, le coude pour goutter avec entrain sur les sandalettes toutes neuves. (oui, je sais, c'est crétin d'aller à la mer avec des sandalettes neuves mais c'est aussi crétin de faire du vélo avec des sandalettes neuves, d'aller à l'école avec des sandalettes neuves voire même de marcher avec des sandalettes neuves... n'est-ce pas en fait assez crétin d'acheter des sandalettes neuves... en même temps, l'avantage des sandalettes neuves c'est qu'elles ne le restent en général pas très longtemps...neuves, du coup ça règle le problème de la mer, de la glace, de vélo et même d'école. Passons )

 

Le temps de cette digression hautement intellectuelle a permis au benjamin d'avoir d'entamer sa glace par le bout pointu du cornet sans qu'on ait eu le temps d'intervenir...

 

(Va falloir que le benjamin fasse un stage « commando-glace », c'est un novice, tout à apprendre...)

 

Gestion du cornet troué du fond qui coule du haut et de bas en même temps... en réalité, totale non-gestion... laisser couler, sur le menton, sur les joues, sur le short, le tee-shirt, les sandalettes -ex neuves.

 

Mais pourquoi tu n'as pas commencé par la glace ????

Ben, parce que c'est froid !

Oui, bon, en même temps, c'est le concept de la glace.

 

(Va falloir que le benjamin fasse un stage urgemment)

 

- Mais, maman, ça coule !!!

Expliquer au benjamin que ça fait toujours parti du concept de la glace, ça se mange quand il fait chaud (parce qu'on doute que les inuits mangent des glaces...) et quand il fait chaud, il y a une réaction chimique qui fait fondre la glace qui du coup n'est plus froide.... du coup, on a le choix entre aimer le froid ou aimer être recouvert d'ex-glace)

 

Voir, enfin, 2 bras velus émerger, portant 8 cornets dont un rhum-raisin-vanille-cornet... gaufrette (pas grave, remercier quand même le monsieur)

 

Regagner le sable, atteindre le papa et la petite dernière qui n'a pas cessé de hurler.

Tendre sa glace au papa (qui la regarde en biais vu qu'il a la gaufrette en horreur, renoncer à expliquer...)

Filer un gâteau à la petite dernière qui a bien compris l'enjeu de la mission-glace

Ignorer le regard dédaigneux de la petite dernière qui a vraiment le sentiment qu'on se moque d'elle.

 

Comprendre qu'elle veut de la glace !!!!!

Demander à la cantonade, si quelqu'un veut bien laisser la petite dernière lécher sa glace.

N'entendre que le vent pour toute réponse...Réitérer la demande et voir le papa tendre sa glace.

Constater que la petite dernière, ben, le rhum-raisin, elle aime carrément ça .

(oh ! Pétard ! Est-ce qu'ils mettent du vrai rhum, dans la glace rhum-raisin ???? Se rassurer en se disant que vu que ce n'est déjà pas sûr qu'ils mettent de la vraie glace dans la glace, ça ne devrait pas poser trop de problèmes...)

 

Sentir qu'on reçoit un truc humide sur le bras droit...

Constater que le benjamin s'est mis, à la fois face au vent et contre nous et que du coup, toute la glace fondue volète joyeusement jusqu'à notre bras.

S'éloigner de 5 pas du benjamin.

 

Entendre un hurlement lugubre...

Voir la cadette arriver, couverte de sable, tenant une glace qu'on peut qualifier de glace au sable...

Consoler/essuyer... Filer un sous à la gamine pour qu'elle se racheter une glace (1 boule !!!!)

 

Regarder sa famille :

Voir un papa moyen ravi de partager sa glace avec la petite dernière, hilare et couverte de rhum-raisin-vanille, l'aînée, les cheveux emmêlés dans le cornet, la cadette, les sandalettes, le short... couvert d'un mélange violet-sable et le benjamin qui n'est plus qu'une flaque de vanille....

 

Se demander si on aime vraiment les glaces...

 

Et se souvenir que oui... en tous cas, les glaces on aimait ça, plus ça coulait, meilleur c'était !! (et les meilleures de chez meilleures, c'était quand même celles qui venaient du camion de glaces qui passait dans notre rue en faisant « gling gling gling » sur un air joyeusement niais... même si c'était exactement les mêmes skis vanille avec un simple enrobage chocolat qu'on avait dans le congélo de la maison... ben, celles du camion, c'était vraiment les meilleures... parce que c'était pas souvent...)

 

 

Sinon, les glaces, on aime bien ça...

Celles à la vanille, celles au caramel au beurre salé, celle à la pistache... mais pas celles à la fraise (ben ouais, quand on a 8 ans, qu'on mange avec délectation une boule fraise bien rose et qu'un adulte charmant vous explique que si la glace est rose, ce n'est pas grâce à la fraise, non, non, non ça, c'est comme de croire que le père noël existe... si la glace est rose, c'est à cause d'un colorant (bon, passe encore), obtenu grâce à des cochenilles écrasées. A 8 ans, on ne sait pas ce que c'est que des cochenilles (à 38 non plus d'ailleurs, parce que depuis, on a développé une certaine aversion pour les glace à la fraise, mais aussi pour les cochenilles)

 

Se demander quand même, avec le recul, si cet adulte pervers qui m'a dégoûté à vie de la glace à la fraise, si cet adulte a déjà mangé un ski à la vanille acheté au camion de glace qui fait gling-gling en passant dans sa rue... sûrement que non...

 

 

P1020067.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans Qu'est-ce qu'on mange
commenter cet article

commentaires

clovis simard 27/10/2012 21:17

Voie Blog(fermaton.over-blog.com)No.8- J'arrive ou je suis né ?

nadine 25/07/2012 13:42

j'adore !! mais tellement vrai!!!! (je suis aussi maman de 4 monstres qui adorent les glaces!)

4enfants2bras 09/08/2012 22:49



;-)



au p'tit bonheur 29/05/2012 14:19

D'accord avec Liliba, tu ne serais pas un brin maso ? Avec les miens, je bloque sur un seul fournisseur et débrouille toi avec ça ! Et je fais ça le moins souvent possible, je déteste éponger
ensuite.
Quelle patience tu as !

4enfants2bras 08/06/2012 04:14

En vrai, je ne le fais que très rarement ;-)!

Chaton64 28/05/2012 10:19

oui oui d'accord avec Liliba....Toutes mes confuses maman super/méga/wonder géniale!!!!!
Je crois que j'aurais craqué, chapeau l'artiste pour cette zenitude ah ah et moi non plus chui pas fan des glaces à la fraises
Une grosse bise du Caillou

4enfants2bras 08/06/2012 04:19

Merci caillou !
(et pour les glaces à la fraise, on ne perd pas grand chose ;-) ! )

Liliba 28/05/2012 09:53

j'hésite entre te décerner la palme d'or des mamans aimantes et courageuses et celle de la maman maso !!!

4enfants2bras 08/06/2012 04:20

C'est tout à fait ça ! Merci à toi !

Texte Libre

facebook_icon.1287526277.png

Recherche

Texte Libre

Archives