Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 19:21

Y’a des choses comme ça, un peu immuables et qui reviennent avec une certaine récurrence.

 

Tel est le cas avec le repas du dimanche midi…

 

Aller au marché, un peu tard, ma foi.

Sentir qu’on va avoir super la flemme de cuisiner pour de vrai ce midi et que de toutes façons, il est un peu tard et que le barbecue est rangé…

 

Bref, chercher des excuses, des prétextes pour en faire un minimum.

 

Investir dans un mâââââgnifique poulet rôti tout cuit (pas un tout pourri, un vrai fermier).

Aller jusqu’à l’accompagner de patates pas top et bien grasses.

 

Rentrer.

Annoncer : Ce midi, c’est poulet tout rôti tout cuit( et patates pas top) : être acclamée.

(Ne pas se vexer pour les repas préparés avec amour et aussi beaucoup de temps et qui pourtant n’ont remporté qu’un accueil mitigé)

 

Faire quand même une jolie table, juste parce que c’est dimanche et que le poulet rôti tout cuit, c’est encore meilleur avec une belle table.

 

Avoir un super sens de l’équilibre alimentaire. Couper quelques tomates en rondelles, réchauffer la ratatouille de la veille. Laver des fraises…

 

Et hop !

12h30 :

- A taaaaaaaaaaaable !!!

 

12h35 :

- A taaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaable !!!!!

 

12h37 

- A tAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAABLE !!!!! (je vous rappelle que c’est poulet rôti tout cuit)

 

 

 

12h37 et demi :

Avoir l’ensemble de la fratrie à table !

 

L’ainée :

- Je veux du blanc avec de la peau.

 

La cadette :

- Y’a des cuisses sur ce poulet ??

- Euh… en général oui, y’a des cuisses sur le sur le poulet et sur celui-là aussi, parce qu'on achète pas des poulets tout-pourris !

- Alors, une cuisse !

 

Le benjamin :

- Il a une tête ??

- Euh… comment te dire ? Oui, enfin non, enfin, il a eu une tête, on lui a coupé, pour le cuire.

- Tu veux dire qu’il est mort

- Ben, oui, il est mort…

Tenter quand même un : Alors, tu veux quoi ??

- Ben, du poulet !

(lui refiler un bout de blanc)

 

Couper des mini-bouts pour la petite dernière.

 

Se servir.

Se préparer à se régaler (parce que ouais, on adore le poulet rôti tout cuit).

 

Entendre le benjamin :

- Maman ???

- Oui, mon poussin.

- Et, il avait des enfants, le poulet ??

(Sortir les rames et ramer) : Euh… ben, non, je ne pense pas…

- Et il avait une maman, le poulet ???

Ranger les rames et partir dans sombre explication de la poule et de l’œuf, du quel des deux est arrivé le premier…

Noyer le poulet, en somme.

 

Se préparer à nouveau à se régaler.

Entendre l’aînée expliquer :

- Nan, mais les poulets, on les tue exprès, pour les manger. C’est pour ça qu’ils vivent, pour être tués et être rôtis.

- Euh… ma poulette, est-ce bien nécessaire, toutes ces explications ???

Le benjamin : ah ! ouais, d’accord.

 

entendre la petite dernière faire "cot-cot-cot"

 

Replonger dans son assiette en se sentant bien crétine. (et bien cruelle)

(et bien affamée aussi)

 

Voir le papa nous tendre le petit os à faire des vœux (c’est aussi pour ça qu’on aime le poulet, parce qu’on peut faire des vœux et que c’est pas en mangeant des sardines qu’on peut faire ça).

 

Réfléchir à un super, super, super, super vœu !!!  (Parce qu’on a un super technique infaillible pour que ça fonctionne à chaque coup).

 

Entendre la cadette dire : moi aussi, je veux faire un vœux.

(Hésiter à lui dire que justement, on voudrait faire le vœu du poulet avec le papa)

Voir le papa lui tendre le petit os magique.

 

Penser très fort à notre super vœu, fermer les yeux pour se concentrer, se préparer à notre technique trop balèze.

Entendre « tic », ouvrir les yeux et constater qu’on n’a que le petit bout (bouhouhouhouhouhouhou !!! notre super vœu !!!)

 

Se demander ce que la cadette a bien pu faire comme vœu…

Se dire qu’il y a de fortes chances qu’on voit apparaître le père noël d’une minute à l’autre, que notre congèlo se remplisse d’un coup d’un seul de glace au caramel, qu’on soit contrainte de regarder ad vitam la télé branchée uniquement sur Fort Boyard, qu’elle n’aille plus jamais à l’école parce que sa maitresse aura contracté la petite vérole, qu’un poney se matérialise dans notre jardin…

 

Ne plus penser.

 

Manger notre poulet (qui refroidit)

 

Voir la cadette nous tendre les os de sa cuisse de poulet rôti tout cuit :

- ??????

- Ben, c’est pour faire un plus gros vœu et pour te consoler vu que t’as perdu tout à l’heure.

- Euh… ma cocotte jolie, ça ne marche qu’avec l’os à vœux !!

- Pffff ! Nul !

 

Entendre le benjamin qui regarde à l’intérieur de la carcasse :

- Oh ! On dirait la grotte de Dargilan

(Être estomaquée… pétard, dire que ce gamin nous a fait suer tout au long de la visite de la dite grotte, cet été…)

 

Finir notre poulet.

Voir le papa nous tendre un tendre « sot-l’y laisse ».

Le happer avant que les gamins n’aient le temps de formuler une quelconque requête.

 

Constater que le poulet est totalement déplumé, dépouillé, qu’il n’a même plus la peau sur les os.

- Ben dites donc, à ce train-là dans 6 mois

(être coupée par l’aînée)

- Dans 6 mois, on sera gros et gras !

- Nan, dans 6 mois, il en faudra deux comme ça !!

 

Se dire que ça fera 2 fois plus de vœux à faire…

 

Demander à la cadette ce qu’elle a demandé, comme vœu.

L’entendre dire : c’est un secret pour plus tard…

Respecter son secret d’enfant.

Respecter son vœu, son sûrement chouette vœu de petite fille.

 

 

Vous pouvez faire des voeux en likant sur FB (on ne sait jamais et ça ne coûte rien d'essayer) : Voeuuuuuuu qui like

 

Vous pouvez aussi faire un voeu en cliquant pour ma pomme pour le concours Famili (enfait, je suis maintenant en lice pour septembre : alors, hop, hop, hop, on ne lâche rien ! Voeuuuuuuu qui clique !!

 

Twiter : MarionCailleret

 

Bon, et puis on peut toujours partager à tous ses copains mangeurs de poulet ou de saucisse ou de sardine ou de tofu... braf, à tous ceuss' qui ont mangé ce midi !!

 

Parce que c'est dimanche, je mets 2 photo (hou ! je bouscule toute ma charte graphique... à moins que la cadette n'ait fait le voeu que je mette 2 photos ???)

 

P1080810.JPG

 

P1080811.JPG

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans Qu'est-ce qu'on mange
commenter cet article

commentaires

au petit bonheur 12/09/2012 09:54

Excellent, on s'y croirait ! C'est toujours un régal de lire tes textes. Idéal pour commencer la journée.

4enfants2bras 30/09/2012 21:58



Merci, c'est super gentil !!



maman est occupée 10/09/2012 12:09

Le poulet rôti est un mets exceptionnel ici, pour trois raisons : c'est cher, faut aller le chercher chez le marchand et faire la queue, et surtout personne ne veut se le taper à découper !

4enfants2bras 30/09/2012 22:02



'est vrai que c'est cher... et en plus, c'est super gras !!!


En vrai, c'est exceptionnel aussi ici; c'est pour ça que c'est la fête quand il y en a !



FoxyMama 10/09/2012 11:25

Chez moi aussi le Sot-l'y-laisse est un truc d'adulte :)

4enfants2bras 30/09/2012 22:02



Tu m'étonnes !!! Leur faire goûter le plus tard possible ;-)



Florence - Cerise sur le Berceau 09/09/2012 19:46

Excellent ! On a failli en manger nous aussi à midi, du tout beau tout rôtit, mais il était pas cuit. Tant pis.
Pour la peine j'ai fait un voeu qui clique.

4enfants2bras 09/09/2012 22:36



Merci pour le voeu qui clique ! ;-) !!


J'ai triché pour le poulet... j'ai fait vraie feignasse du dimanche !!



Texte Libre

facebook_icon.1287526277.png

Recherche

Texte Libre

Archives