Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 14:28

 

Bon, les marmots, on les aime vachement bien.

Mais on aime aussi vachement bien leur père, qui est aussi accessoirement notre amoureux.

 

Il a été un temps qui nous semble maintenant tellement éloigné qu’on se demande s’il a vraiment existé.

Un temps donc, où quand on voulait partir en week-end, on prenait un sac, on y mettait une culotte propre, une brosse à dents, un bouquin et hop ! On partait.

 

Hein ???

On n’organisait rien ?

On ne prévoyait rien ?

On ne pensait qu’à notre pomme… et oui !

 

Oui, mais, ça c’était avant.

Avant les 4 marmots.

 

Partir en week-end en amoureux, rien qu’à deux est alors devenu un exercice de haute voltige intellectuelle et physique.

 

(Et dire que certains prétendent que plus on a de marmots, moins on a de cerveau)

 

Être méthodique.

Trouver une date.

(Mettre 6 mois à trouver un week-end où on ne travaille pas/il n’y a pas de gala de danse/ d’anniversaire/Noël ou autre fête aussi familiale que religieuse…)

 

 

Placer la marmaille.

 

Essayer de placer la marmaille.

 

Dispatcher la marmaille pour réussir à la placer :

Et hop, l’aînée qui va s’éclater avec sa cousine chez le tonton. (Merci Philippe et Amélie)

La cadette chez sa copine Margot. (Merci Sylvie et Christophe)

Le benjamin et la petite dernière chez la grand-mère qui est aussi ravie de les voir arriver qu’elle sera soulagée de les voir repartir. (Merci Andrée)

 

Maintenir la marmaille dans une forme olympique jusqu’au jour J : leur enseigner l’art de d’éviter les miasmes et microbes, les bourrer de probiotiques au moins 6 fois par jour, leur installer une perfusion de ginseng la nuit.

 

La veille :

Préparer sa valise : mettre un culotte propre dans un sac, une brosse à dents, des chaussettes chaudes (ben quoi, ça caille, la mer en janvier), 2 châles en laine (mais oui, ça caille vraiment… et oui, on se mémèrise), hésiter à embarquer un bouquin… est-ce nécessaire un bouquin quand on est pas partie en week-end en amoureux depuis tellement de temps qu’on ne sait même plus la date du dernier week-end.

 

Regarder la marmaille : oh ! Pétard, il leur faut une valise aussi.

 

Demander à l’aînée et à la cadette de gérer leurs valises respectives.

 

Prendre une grande valoche, y mettre 3 pyjamas en 4 ans (oui, pour 2 nuits… on est prévoyante), 6 slips, 4 pantalons, des chemises, des pulls en laines épaisse (s’il fait froid), des pull en laine fine (s’il fait très froid, pour mettre sous les gros pull), des gilets en laine épaisse (s’il fait froid… mais pas trop, pour qu’on puisse ouvrir), des gilets en laine fine, des chaussettes, des doudous, des bouquins.

 

Ajouter des affaires de la petite dernière : 3 pyjamas en 18 mois (oui…), des bodies, des tonnes de couches, des collants, du doliprane, le carnet de sante, 3 tétines, des chaussons, des doudous, plein, des bottes, des bonnets…

 

Se retrouver avec une valise qu’on doit fermer en s’asseyant dessus.

Comment ça on couve un peu trop nos enfants ?

Nan, on est prévoyante, c’est tout. !

 

Envoyer le papa conduire l’ainée chez le tonton.

 

Chercher un truc dans le sac de la cadette. Se rendre compte qu’elle n’a pas pris de culotte, ni pull… en revanche, elle a des tonnes de jeux.

Rectifier la valoche.

 

Pétard ! Espérer que l’ainée n’a pas le même sens du jeux que sa cadette.

 

 

Se dire que tout est sous-contrôle.

Attendre le retour du papa qui récupère le benjamin et la petite dernière pour les déposer chez la mamie.

Pendant ce temps, déposer la cadette chez sa copine Margot.

 

Tout est sous-contrôle.

La maison vide.

Attraper sa valise.

Monter dans le camion jaune et calme.

 

Voir son chéri mettre le contact.

Le voir changer de tête.

Comprendre que… tout n’est pas sous-contrôle…

 

 

PETRAD A MECHE !!!!! C’est pas un camion à la con qui va nous pourrir notre week-end à la mer !!!!!!!

 

(hé, hé… je vous dirais demain (ou plus tard), si on a réussi à partir !!!! Hou ! le suspens !)

 

En attendant, y’a un article palpitant sur les couches qui puent… à voir sur Marie Poulette (un article d’investigation de dingue)

 

Sinon, je suis un peu à la ramasse dans le concours famili… allez, zou, mettez-moi un p’tit clic dans la tronche !!!!

 

Et si vous voulez suivre mes aventures (enfin... pas tout) en week-end et même en semaine : y'a le profil Face de book.

 

150883_528653703832249_2091612159_n.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans Vacances - j'oublie tout
commenter cet article

commentaires

Liliba 29/01/2013 08:23

bouh, chez nous, ça fait un bail aussi, le week-end en amoureux !!!! et pourtant ils sont plus grands et plus faciles à caser !

4enfants2bras 07/03/2013 22:10



C'est nécessaire et indispensable les week end en amoureux !! Zou, filez !!



Anne 28/01/2013 13:49

J'ai hâte de connaître la suite de l'histoire.

4enfants2bras 07/03/2013 22:11



;-)



working mum 27/01/2013 05:50

profitez bien!

marie claude 26/01/2013 23:50

je connais ça !! j'ai programmé un grand week end en irlande il ya deux ans que j'ai du annuler impossible de trouver qqun pour garder le dernier qui n'allait pas à l'école , bah oui on partais le
jeudi au lundi en avion via tours plus prés et moins cher que paris , et j'avais bien négocié pour garder la marmaille sauf que plus pers pour le dernier , j'en ai 5 ....je vais pouvoir remettre ça
il va à l'ecole maintenant....

Mme Bertouille 26/01/2013 14:43

Merci, encore un fou rire grâce à toi!
Sinon nous c'est pas le WE en amoureux mais la nuit en amoureux. mes parents prennent les 3 cette nuit, donc ce soir petit resto et cette nuit...............ON DORT!!!!! et j'ai galéré aussi pour
fermer la valise, ces satanés couches se faisaient la malle plutôt que d'y rentrer!!! bon week end

Texte Libre

facebook_icon.1287526277.png

Recherche

Texte Libre

Archives