Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 20:24

 

Bon je l’ai d’expliqué dernièrement, la cadette pratique cette année, le roller.

Elle m’a  donc entrainé dans sa glissade.

 

 

Samedi matin : cours parents/enfants.

N’être pas monté sur des roller depuis ses 15 ans.

Non, pas depuis 15 ans, depuis MES 15 ans. Ce qui nous fait quasi 25 ans sans avoir chaussé de patins. La dernière fois que j’en ai eu au pieds, ils avaient certes 4 roues, mais sur 2 lignes. Stables, quoi !

 

 

 

Première séance : un peu chancelante, pas très assurée.

Comprendre que le cours parents/enfants est tout relatif étant donné que tous les parents sont au niveau « balèze » avec quelques chiards…

 

Être donc la seule vieille du groupe débutant.

 

Sentir tout le mépris et toute la condescende dans le regard des marmots.

 

Être la dernière choisie au moment de la constitution des équipes du loup glacé.

(et se rappeler comme on détesté être la dernière choisie)…

 

 

Avoir à peine 4 ans.

Se sentir pourrie.

 

 

 

Deuxième séance : assurée ! (j’ai un peu triché, je suis allé à 2 cours adultes dans la semaine, j'ai super progressé pour une vieille pourrie).

Tester de nouvelles choses.

Dans un élan de jouvence : Sauter un petit obstacle sans se ratatiner comme une vieille bouse.

 

Être désignée chef d’équipe.

Être respectée. Encourager ses petits camarades de jeu (tout petits congénères qui ne savent pas sauter d’obstacles… hû hû ! ils sont tout pourris dans mon groupe !)

Avoir 15 ans.

Se sentir invincible.

 

 

 

Troisième séance : confiante, super confiante.

Persévérer, se lancer des défis personnels de ouf.

N’avoir plus rien à prouver aux mioches. Savoir ce qu’on vaut !

Être une méga-winneuse !

S’entrainer, à part du groupe, à rouler en marche arrière (parce que c’est la classe de rouler en marche arrière !)

Voir débarquer un mioche de 8 ans :

 

- Hé bé ! Vous êtes courageuse !

- Arf, ça n’est pas si compliqué, si tu veux, je te montre (modeste et sympa, quoi !)

- Nan, j’veux dire, vous êtes courageuse de faire du roller à votre âge !

 

 

 

 

 

 

(p’tit con, va !)

Avoir son âge.

Avoir presque 40 ans, quoi.

 

 

 

Pour info, y’a plein d’adultes, de vieux, de loques quarantenaires qui font du roller… et sérieux, ils sont vachement plus balèzes que les marmots !

(et puis, je m'en tape, la semaine prochaine, je vais chez les balèzes... parce que l'animateur des fortiches m'a dit que je sais des trucs fortiches. Na !)

 

 

Sinon, hop, hop, hop, avec ma copine Aline, on participe à un petit concours (Paulette for rêveurs), qui nous permettra peut-être de développer notre futur portail pour les parents et futurs parents. On le veut intelligent, drôle et beau (rien que ça !) !

Il s'appelle WeekWeek .

On peut voter une fois par jour, jusqu’au 14/10 : hop, hop, hop !! (et merci !)


Pour s’émouvoir, il y a les chroniques de la prison, de derrière le mur. La dernière est là, chez Marie Poulette (c’est oim aussi)

Et pour rire, y’a le profil FB de 4E2B.

photos-4396.jpg

 

photos-4395.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christine D'Orsi 06/10/2013 20:49

Ma tante m'a accompagnée à une séance de patins à roulettes quand j'avais 7 ans (elle en avait 30 de plus). Elle s'est mal reçue lors d'une chute et s'est cassé le bras. Nous n'avons pas renouvelé
l'expérience et elle n'a jamais osé avouer à sa mère ce qui était arrivé. Version officielle : elle avait glissé sur une peau de banane :)

Texte Libre

facebook_icon.1287526277.png

Recherche

Texte Libre

Archives