Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 20:05

 

 

Tout parent qui a déjà reçu un coup de téléphone de l’école sait que non, ça n’est jamais une bonne chose.

Car non, les maitresses ne nous appellent pas en pleine journée pour nous dire combien elles sont heureuses que Jean-Kevin ait réussi sa dictée ou que Marie-Jennifer a super assuré en math.

 

Non, non, non… Un coup de fil de l’école annonce toujours un truc complètement ripou, qui va vous pourrir au minimum la journée… voire même la semaine... ou pire !

 

 

On nous appelle en général quand :

Ils ont vomi sur la dame de cantine.

Ils sont tombés de leur chaise et se sont retourné le poignet.

Ils ont une bosse tellement grosse qu’ils ne peuvent plus enfiler leur cagoule.

Ils saignent du nez depuis plus de 45 min.

Ils ont plus de 37,9 de fièvre.

Qu’ils ont mordu l’oreille de Antoine-Mohamed et qu’on ne retrouve plus lobe.

Qu’ils ont mis un coup de boule à la maitresse et qu’elle a perdu 2 incisives.

Qu’ils ne sont pas dans l’école (arrivé à des copains, je vous raconte plus tard).

Qu’ils ont perdu un membre.
Qu’ils n’ont pas refait surface à piscine.

 

 

Bref, un coup de fil de l’école, c’est toujours, toujours, toujours la loose…

 

 

 

Voir le numéro de l’école s’afficher sur le portable.

Différentes possibilités :

La flippée : décrocher en hurlant « ça va ??? Dites-moi qu’il est toujours en vie »

La calme : laisser passer 2 sonneries, juste le temps de se souvenir que, jusque là, on avait une journée normale… Jusque-là…

Celle qui ignore l'appel (ou autrement appelée Autruche): Ils ont aussi le numéro du papa et il a son téléphone. (sinon, y’a toujours le numéro de mamie, en bas de la liste)

 

 

Or donc, en cette douce journée grise et pluvieuse du 21 Mars, je devais bosser. Avancer un peu. Mais, j’avais 20 min à perdre et je m’apprêtais, luxe extrême, à me vautrer dans un bain, telle une loutre ivre (ben quoi ?)

 

C’était sans compter le coup de fil de 9h23 :

La voix : Bonjour, c’est Geneviève, la maitresse du benjamin, je vous appelle parce qu’il est tombé pendant l’atelier sommeil et que ça saigne quand même beaucoup.

 

La mère indigne (moi, quoi) : Hein ! mais c’est quoi, ça, l’atelier sommeil ??? Comment il a pu se vautrer pendant l’atelier sommeil ? Je dis pas, moi, l’atelier cuisine, ou même découpage ou encore lutte gréco-romaine… Mais comment peut-on se blesser pendant un atelier sommeil ???

 

La maitresse : nan, mais, c’est pas tellement ça le problème, c’est surtout qu’il va falloir l’emmener aux urgences pour le recoudre…

 

Moi, toujours : OK ! Mais quand même, c’est vachement (pas) balèze de se faire mal en atelier sommeil, non ???

 

La maitresse, chouïa énervée : Ouais, super, mais là, faut venir le chercher, il en met partout…

 

 

Et d’un coup comprendre qu’on ne se vautrera pas dans un bain telle une loutre bourrée, qu’on ne rattrapera pas le boulot en retard et qu’on ira aux urgences, le cheveu gras et l’aisselle pas très nette.

 

 

Récupérer le benjamin. Souriant. Pas traumatisé du tout… L’arcade toute pourrie…

 

Faire son boulot de mère, de bonne mère.

Se trainer aux urgences. Poireauter.
Expliquer 12 fois qu’il est tombé pendant l’atelier sommeil…
Ignorer les regards interloqués.

Rassurer alors qu’on ne l’est pas forcément.

Tenir la main… ou se faire tenir la main, on ne sait plus bien.

Entendre : il va falloir 2 points, on va donner du gaz hilarant.

Comprendre que chouette, on n’a pas perdu sa journée, au moins on va se poiler… voir le masque nous passer sous le pif pour atterrir sur celui du benjamin.

Regarder ailleurs…

Entendre : Pense à quelque chose que tu aimes bien. Qu’est-ce que tu aimes bien ?
Répondre : me vautrer dans un bain comme une loutre bourrée !

- Mais pas vous, Madame ! Le benjamin, qu’est-ce que tu aimes bien ???

Entendre : Ferme les yeux… Attention, ça va piquer.

Fermer les yeux très fort et serrer la main du benjamin très fort aussi.

Entendre : Mais, tu me fais mal ! Maman !!!!!! Mamaaaaaaaaan !!! Tu me fais mal à la main !

Lâcher la main.

Entendre : c’est fini !

 

Répondre : Ouf ! Se dire qu’on n’a pas eu si mal que ça et qu’on a été courageuse…

 

Bon, et puis féliciter le benjamin, hein !

 

Pour fêter ça, l’emmener à la friterie (ben ouais… on est du Nord ou on ne l’est pas !)

 

Et réussir l’exploit exceptionnel de le re-déposer à l’école à 13h30 : Oh Yeah !!!

 

 

  (pour info : l'atelier sommeil, il me semble que c'est une animatrice qui vient leur expliquer comment bien dormir : genre : pas de télé dans la chambre, s'endormir dans le calme...
La même animatrice fait aussi des ateliers sur la nourriture : comment aimer les brocolis, les épinards, le gras de canard... )

Et la maitresse du benjamin ne s'appelle pas Geneviève et dans la vraie vie, elle est très chouette !

 

Bon allez hop ! On continue à rigoler, si on veut, sur le FB : C’est là !

 

On peut aussi allez visiter Marie Poulette… et les chroniques de derrière le mur (mes ateliers en prison)… ou le reste aussi !

 

photos-5330.JPG

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pat 26/03/2014 13:54

J'y ai déjà eu le droit 2 fois à l'appel de l'école pour "recousage" !
Bon et sinon, on ne sait toujours pas comment il a pu s'éclater l'arcade pendant cet atelier !!!!!!
Je présume que le bain, c'était mort l'après midi :-)

didier 24/03/2014 16:52

je vous ai entendu sur rtl cet après-midi et je voulais "éclairer votre lanterne" : dans l'antiquité les Béotiens (qualifiant des gens de peu de culture), étaient originaires du bord du Danube.
D'où l'expression de votre maman "pequenaud du Danube", moi je la connaissais sous la forme "paysan du Danube".
Bonne soirée. Didier

CastorSimone 23/03/2014 09:06

en général, je suis celle qui appelle quand ton fils est au lycée, surtout avec les gars du batiment, j'en ai vu des vertes et des pas mures. C'est là que je suis contente de pas être infirmière ni
mère :)

Et sinon, je voulais savoir moi pour l'histoire des copains à qui l'enfant n'était pas à l'école :D

working-mum 22/03/2014 15:12

j'adore!

Liliba 22/03/2014 14:56

L'atelier sommeil !!!! mdr... moi je ne décroche plus quand l'école appelle !!!! j'attends le message et suivant ce qu'ils disent, je rappelle... ou pas... (oui, mère indigne, mais bon, j'assume
très bien, parce que j'ai déjà eu tellement de trop hyper grave qui n'étaient que des pets de mouche que bon...)

Texte Libre

facebook_icon.1287526277.png

Recherche

Texte Libre

Archives