Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 22:36

Non, non, non et non, nous ne sommes pas un bandit de grands ou de petits chemins.

Nous sommes simplement en possession d'un véhicule motorisé à 4 roues demandant d'être conduit par une personne ayant son permis.

 

Et jamais, jamais, jamais, on ne se fait arrêter par la police nationale.

 

Le décor :

Une route (bon, on s'en doutait un peu...)

Un stop

Un petit bouchon devant le stop

Une voiture de police nationale, plus loin, sur la droite. Mais même pas cachée, la voiture... vu qu'on l'a vue !!

 

 

Les protagonistes :

dans la voiture

Avant gauche : une maman, au volant

Avant droite : une petite dernière dans sa coque, qui joue avec ses doigts

Arrière gauche : une aînée

Arrière centre : une cadette

Arrière droite : un benjamin

Plus loin, un agent de la police nationale, qu'on a bien vu, vu qu'il n'est définitivement pas caché.

 

Les circonstances :

ça bouchonne gentiment (alors que d'habitude, ça ne bouchonne pas... enfin, pas là. A croire que c'est cette voiture de police nationale qui ralenti tout le monde... Tous les conducteurs font attention, vu que la voiture de police, tout le monde l'a vue).

 

Itinéraire :

au stop, tourner à droite et passer devant la voiture de police nationale et renter à la maison.

 

L'action :

Poireautage, poireautage, poireautage

Vérification des ceintures des marmots au moins une douzaine de fois (on sait que la police nationale est là)

Se retenir de jeter un coup d'œil au téléphone... pour passer le temps/informer le monde entier que ça bouchonne parce qu'il y a la police nationale (et que même on pourrait prendre la voiture en photo... pour que le monde entier la voit)

Et puis, c'est enfin notre tour de passer le stop !! Yeah !!

La gentille voiture, sur notre gauche, nous laisse passer et hop, un coup de clignotant (hé, hé, on ne pas se faire avoir... on l'a vu, la police nationale) et on tourne à droite.

 

Et poireauter à nouveau... jusqu'à se qu'on arrive à hauteur de la voiture de police nationale, qu'on voit de près, cette fois... de même que l'agent qui nous fait signe de nous arrêter.

 

Petite précision : ce n'est pas qu'on n'aime pas la police, mais j'ai peur. J'ai l'impression que je vais finir en prison si je me fais arrêter(ce qui est idiot, je sais... et non, je ne n'ai rien à me reprocher... j'entends déjà les commentaires !). Mais j'ai peur de la police, comme j'ai peur des majorettes, des clowns et des oiseaux. Les uns n'ayant a priori aucun rapport avec les autres... encore que...

 

 

Passons.

 

L'arrestation :

Garer sa voiture sur le côté en faisant hyper gaffe de ne pas accrocher la voiture de la police nationale.

 

Se remémorer les instructions des policiers dans les téléfilms (on a les références qu'on peut...)

D'abord, laisser les mains visibles sur le volant.

 

En même temps, les mains sur le volant, ce n'est pas méga pratique pour ouvrir la fenêtre.

 

Sans faire de geste brusque, diriger la main gauche vers le bouton qui ouvre la fenêtre

(ne pas oublier de dire aux enfants de fermer leur bouche).

 

Une fois la fenêtre ouverte, replacer les mains sur le volant.

Regarder le policier en prenant un air gentil, très gentil (non, non, non, je ne suis pas armée, monsieur, je suis gentille)

 

Constater que l'agent nous regarde un peu en biais.

 

- « Police Nationale »

(oui, bon, on avait vu, on sait lire)

- Vous avez les papiers du véhicule ?

Répondre (parce qu'on est polie et qu'on ne veut pas d'ennuis) : Oui.

!!!!!

????

??????????

- Vous pouvez me les montrer ?

- Euh, oui... mais je vais devoir enlever les mains de mon volant et elles ne seront plus visibles.

- ???????????????????????????????? Bien sûr, enlever vos mains, se sera plus facile. (sentir que la police nationale se fiche un peu de nous)

 

Constater que entre la police nationale et nous, il y a comme une incompréhension.

 

Farfouiller dans notre sac à la recherche des papiers.

Sortir dans le désordre et sur le tableau de bord :

1 papier de carambar encore collant

1 petite cuillère

1 voiture miniature

1 téléphone

1 paquet de mouchoir plein de miettes de biscuits (comment les miettes ont-elles fait pour entrer dans un paquet de mouchoir fermé ??)

Le planning de la crèche (chouette, il était là)

1 vieille tétine

1 sac en plastique

1 crayon de couleur rose, sans mine

3 barrettes

1 invitation à l'anniversaire de Nina (qui est née en janvier)

1 brosse à cheveux (pleine de cheveux et de miettes aussi)

Des tonnes de facturettes de carte bleue

Un râteau playmobil rouge

Et enfin notre portefeuille !!!

 

Dans le portefeuille :

on trouve des tickets de métro, des dizaines de cartes de fidélité pour des magasins avec auxquels on n'avoue n'être pas toujours très fidèle, une carte d'identité et dans le fond, pliés en douze, la carte grise et les papiers d'assurance (et même un permis de conduire, mais celui-là, il est nickel, parce qu'on a investi dans une super pochette plastique).

 

Tendre le permis et les papiers du véhicule à la police nationale qui nous remercie (quoique, commençant un peu à perdre patience... comme les marmots dont on sent que la bouche ne va plus rester fermée très longtemps).

 

Avoir l'impression que les yeux de l'agent police nationale vont tomber au moment où le brave homme ouvre notre super pochette plastique qui protège notre permis...

 

 

- Vous savez pourquoi je vous arrête ??

- Euh... vérification des papiers du véhicule...

(bien tenté, mais rate !)

- Pas du tout, vous avez coulé le stop.

 

Ne plus, comprendre, paniquer, se ressaisir, ne pas contester. Dire seulement :

- Je n'en ai pas eu l'impression

 

- Vous savez combien ça coûte, de couler un stop (non, on ne sait pas, on ne se fait jamais arrêter par la police nationale) ?? Et vous savez combien de points en moins ça va faire sur votre permis ??? Vous avez tout vos points ??

 

A ce moment, entendre la cadette qui chuchote:

- Maman va aller en prison.

Le benjamin, hilare : C'est vrai !! Maman, tu va aller en prison.(se demander pourquoi le benjamin trouve ça si chouette qu'on aille en prison)

L'aînée, paniquée : mais si tu vas en prison, comment on va rentrer ?? et tu seras là pour la fête de l'école, tu crois ??

La cadette : si tu vas en prison, c'est que t'as fait une grosse bêtise !

La petite dernière qui a arrêté de jouer avec ses doigts, relève la tête et chouine, histoire de participer.

 

Et d'un coup, entendre tous les gamins se mettre à crier/hurler/s'époumoner et n'entendre plus que « PRI-SON, PRI-SON ».

Penser toujours à laisser ses mains sur volant, bien visible et tâcher de se retourner et de calmer tout le monde.

 

Regarder l'agent de la police nationale avec des yeux de cocker qui a peur de finir à la fourrière.

- bon, ça ira pour cette fois, allez, circulez... mais que je ne vous y reprenne pas !

- Promis

- Allez, circulez !

 

Et on circule.

 

Plus loin, se garer, se retourner et dire aux marmots

- Hé, bravo ! Vous avez assuré !!

 

Constater que les gamins ne comprennent pas pourquoi on les remercie.

 

Plus tard, bien plus tard, ouvrir la pochette plastique de notre permis de conduire et y trouver... une fraise tagada écrabouillée et se souvenir de l'air de l'agent de la police nationale.

 

Conclure que les agents de la police nationale ne sont pas tous effrayants... certains sont effrayés... par 4 enfants !

 

P1050465.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans Décoration d'intérieur
commenter cet article

commentaires

nathappymum 15/01/2014 08:21

je me marre, je viens d'arriver sur ton blog, c'est le 4e texte que je lis et je me marre!!!! merci!!!!

4enfants2bras 15/01/2014 14:32



Hu hu ! Je l'aime bien cet article là !



Agathe 14/04/2012 17:33

J'adore !!! Encore, encore !!! Comment tu fais pour garder ton sang froid dans ces conditions ??? On est obligé de rigoler avec tes histoires. GENIAL !!!

4enfants2bras 27/05/2012 22:38



En fait, je ne garde pas mon sang froid... C'est un peu panique à bord... Mais, je crois mon métier m'aide à sauver les apparences ! ;-) (et merci Agathe !!!)



Loïc 13/04/2012 16:21

Je sais où c'est ! (ils ont leurs habitudes...)
J'avais pas de marmots mais un passager franchement basané. J'ai payé 20€...j'aurai dû en payer 90 avec les "ventes additionnelles"). J'ai réussi à ne pas dire merci, j'étais au moins content de
ça.
J'ai pensé au même téléfilm que toi.
J'aurai vraiment aimé voir "l'effet tagada"
Merci pour cet article !

4enfants2bras 27/05/2012 22:37



Merci à toi !!



Druidesse 06/04/2012 11:49

Quoi mon père en majorette ferait sensation !

4enfants2bras 27/05/2012 22:31



:-DDDDD !



Druidesse 29/03/2012 15:40

Mouhahahahaha ! Mais tremble ! Mon père était flic et moi majorette !!!!! Huhu !

4enfants2bras 05/04/2012 22:45



Ben, ça alors ! Je vais te regarder d'un oeil !!!


Cela dit, mieux vaut que ce soit dans ce sens-là... enfin, toi, flic pourquoi pas...



Texte Libre

facebook_icon.1287526277.png

Recherche

Texte Libre

Archives