Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 20:51

 

Au fil du temps, on a testé un peu toutes les coupes de cheveux :

 

4 ans : une frange aussi aléatoire que asymétrique, première création personnelle au ciseaux à bouts ronds

 

6 ans : un bol (pas de bol)

 

8 ans : un carré

 

9 ans : deux tresses dans le dos qu'on tournicote pour faire des macarons

 

12 ans : longs avec une frange

 

14 ans : longs dégradés sans frange

 

15 ans : longs avec une frange qu'on avait décidé faire tenir en l'air (ben, ouais, on est rebelle ou pas... quand à la question de savoir si on était belle... ou pas... elle restera en suspend, comme les petits points)

 

16 ans : un carré très court (1er chagrin d'amour... on change de tête. )

 

16 ans 3 mois : un carré un peu moins court mais prune avec des reflets rouges (2ème chagrin d'amour...)

 

16 ans et 5 mois : un carré presque mi-long noir corbeau (3ème chagrin d'amour... euh... oui... on change souvent de tête)

 

17 ans, la maturité (qu'on croit !) : longs avec une l'avant bombé, trop la classe

 

18 ans, la majorité : retour des tresses dans le dos (que parfois on remonte... pour faire des macarons)

 

19 ans : on teste les bigoudis en mousse... qui avec une lotion magique transforment vos raideurs en boucles souples et rebondies (pour un quart d'heure)

 

20 ans : la boule à zéro... enfin, on hésite... et puis finalement, non

 

21 ans : longs avec divers tests plus ou moins heureux au henné

 

23 ans : retour vers le carré

 

25 : mi-longs, simplement

 

28 ans : premier enfant : longs à peu près entretenus, premières marguerites (voir note en bas de page)

 

31 ans : deuxième enfant : longs toujours, avec parfois quelques barrettes roses pour tenir les mèches rebelles (il n'y a bien plus que ça de rebelle d'ailleurs)... mais jamais en public. Premiers soin capillaires teintés

 

34 ans : troisième enfant : longs, toujours et encore jusqu'au jour où on se rend compte que les barrettes roses, on les met même quand on va travailler...

 

34 ans et 6 mois : retour vers le carré 2 : simple efficace, peu d'entretien

 

36 ans : Retour vers le carré 3 : court, un peu trop court. Après les marguerites, place aux orchidées (en soie, s'il vous plait) pour dompter cette P....n de mèche qu'on n'arrive pas à faire tenir derrière l'oreille et qui glisse sans arrêt devant nos yeux et c'est é-ner-vant ! En plus, l'orchidée, nous rappelle qu'il fait beau (parfois...)

 

37 ans : 4ème enfant : ça pousse, ça pousse (les cheveux blancs aussi, on se dit qu'on devient sage, c'est sûrement pour ça). Et d'un coup, on renonce à conserver notre châtain naturel... le marron glacé « nuances racines et pointes Truc Machin », c'est aussi vachement bien) : On se prend à rêver de chignons sophistiqués et tellement classes. Et puis, le retour du long à du bon :

 

En plus d'entretenir nos espoirs de coiffures romantiques, quoiqu'on en pense, longueurs capillaires et enfants sont non seulement compatibles mais aussi totalement en adéquation. Une mine d'interactions inépuisables s'offrent à vous ! Des heures de bonheur capillo-puericulteur pour les enfants et la maman !

 

 

 

Programme : aînée et cadette :

 

Quelle bonne occasion de faire une substantielle économie : pas la peine d'acheter une tête à coiffer, la maman prête volontiers son crâne quand l'enfant demande :

 

- maman, je peux te coiffer ??

 

C'est fou ce qu'une brosse, appliquée avec des petits bras musclés, ça peut vous stimuler le cuir chevelu (qui se trouve un peu moins chevelu juste après)...

 

C'est fou, c'est toujours à moment là que les sus-nommées enfants tombent justement sur un nid de 34 barrettes (prier intérieurement pour ces barrettes aient été retrouvées dans un endroit sec, pas trop poussiéreux, exempt de toute trace animale ou végétale)

 

C'est fou ce qu'on peut-être mignonne avec des couettes dans tous les sens, les cheveux nettement moins raides que quelques secondes auparavant...

 

C'est fou, mais pourquoi est-ce à cet instant précis que choisi le facteur pour sonner et nous présenter ces calendriers ???

 

- cette femme est folle doit se dire le facteur (non seulement à cause de la coiffure, mais aussi à cause du choix du calendrier : 3 affreux chatons (on avait promis aux filles qu'on prendrait les chatons, et vu que là elles sont remontées chercher des barrettes, ben, on est seule face au facteur avec une coiffure de frappa-dingue et un calendrier à chatons roux dans un panier en osier)

 

(dire qu'on a rêvé toute notre enfance d'avoir une tête à coiffer... mais allez savoir pourquoi, depuis qu'on est moins enfant et surtout depuis qu'on sait qu'il y a des têtes à coiffer qui parlent, ça ne nous fait plus du tout rêver...)

 

 

 

Programme benjamin :

 

- maman, je peux te coiffer ??

- Mais bien sûr mon poussin.

 

Arrrrrrrrrrrrrrrrgh ! Qu'est-ce que c'est que ce truc qui creuse des sillons sur mon crâne ???

Arrrrrrrrrrrrrrrrgh ! Nooooooooooooooooooon !!! le râteau playmobil (plein de vieille pâte à modeler marron entre les dents).

 

 

Programme petit dernière :

 

Les cheveux longs sont un bon outil pour les bébés :

Entraînement à la préhension

Entraînement à la traction

Entraînement à la résistance

Entraînement à la motricité fine

Entraînement à la mastication

 

 

Programme tout court :

 

On attend avec joie de pouvoir partager un jour avec ses enfants le bonheur d'un élevage de poux et de lentes.

 

On est super contente de pouvoir se laver les cheveux avec du shampoing spécial bébé qui sent si bon... le bébé. (parce que le benjamin a vidé le flacon de votre super baume capillaire qui vous a coûté un oeil parce qu'il pensait que c'était du bain moussant)

 

On est vraiment ravie de se rendre compte que les gamines ont fini par vous emprunter vos propres

barrettes trop belles, parce qu'une fois de plus, les leurs avaient disparues...

 

Mais on tiendra bon... un jour on aura un super chignon...

(en attendant, on peut aussi jouer à la tête à coiffer avec les cheveux de ses marmots !)

 

Note de bas de page : j'apprends des trucs super grâce un blog (ça s'adresse aussi à moi !)

Les marguerites sont les premiers cheveux blancs qui apparaissent sur les tempes.

 

P1000050.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans J'me fais des cheveux !
commenter cet article

commentaires

Oum Hilal 29/01/2012 21:27

Oh, tu me fais peur, je déteste les Barbie, j'en ai jamais acheté à ma fille et j'essaie de les éjecter de la maison à chaque fois que qqun lui en offre. J'espère que ça va pas devenir un objet de
convoitise pour elle, comme ta tête à coiffer !
Mais je crois bien que j'ai cédé et que je n'ai pas viré la dernière que sa tante lui a donnée.

Par contre, pr les têtes à coiffer, c'est non et non, c'est trop laid et trop horrible. J'aurais l'impression de voir une tête tranchée qui se réveillera la nuit pr trancher les nôtres de
têtes...
Et puis, une maman en vrai, qui parle et qui crie (qd on lui tire trop les cheveux) c'est bien plus joli, non ? ;)

4enfants2bras 05/02/2012 22:54



Tu as raison... Cela dit, je crois que j'ai passé mes envie de coiffage sur mes frères et soeurs !


(qu'ils me paronnent !)



Oum Hilal 29/01/2012 00:20

Merci de m'avoir appris ce sens du mot "marguerite", je connaissais pas. Ca va me permettre d'accepter les miennes de marguerite un peu plus facilement, j'les aime bien, mais j'les préfère sur le
gazon que sur ma poire !
Bon j'vais me coucher pr éviter que d'autres ne poussent sur mon crâne chevelu (et ma fille aussi me prend pr sa tête à coiffer, et je dois avouer que je déteste ça. Je me souviens que moi c'était
mon père qui me servait de tête à coiffer, le pauvre.
Et j'ai revu des têtes à coiffer ds un magasin, ça m'a fait peur ces têtes coupées !)

4enfants2bras 29/01/2012 14:19



Les têtes à coiffer ont été mon fantasme de petite fille... parce que je n'en avais et je n'avais pas le droit d'en avoir (principe de l'éducation féministe de ma mère...)


Pour mes marguerites, il faut que fasse quelque chose, là, y'en a trop !!!!



Liliba 28/11/2011 09:24

Trop mignons ces macarons ! Mais sur ma fille, ça ne tient pas, elle a les cheveux ultra raides et fins de son père... pas d'bol !

Et les poux, pas encore eu de poux chez vous ??? (mais comment tu fais ?) Parce que tu verras, du coup, les cheveux longs, c'est bien moins rigolos quand ça grouille de bestioles !!!

4enfants2bras 30/11/2011 23:47



En vrai la photo a été prise 34 secondes après la coiffure... 38 secondes après, toutes mèches s'étaient sauvées !


On a eu des poux une fois (mais l'ainée, les a gardée pour elle, égoïste, va !)



AlterVorace 28/11/2011 08:12

Je ne connaissais pas le terme, que je trouve bien joli. En tout cas j'adore l'historique capillaire. -se souvient avec un sourire amusé de sa frange "éclatée au gel" du collège-

4enfants2bras 30/11/2011 23:40







JOe 27/11/2011 22:40

MDR!!! Ben chapeau bas madame. Faire de votre magnifique chevelure un jeu (plus ou moins éducatif) pour vos pitchouns, quel courage!
Peuchère, les miens n'y ont jamais eu droit. à 20 ans j'ai osé la boule à zéro (moi!(rires)) et depuis ben je l'ai gardé même si faire un chignon avec des cheveux d'1/3 de millimètre de longueur
ben c'est un peu compliqué!!!
Bizzzzzzzzzzzzz et passe une très bonne soirée.

4enfants2bras 30/11/2011 23:45



Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !


Bon, ils n'ont pas le droit tous les jours de jouer à Barbie coiffeuse... (mon pôvre crâne !)



Texte Libre

facebook_icon.1287526277.png

Recherche

Texte Libre

Archives