Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 20:06

Les enfants ont toujours des idées très précises de ce qu’ils veulent faire.

En général, c’est précis, mais pas très stable… Disons qu’ils ont le sens de la mutation d’orientation.

Girouette semblerait assez adapté comme métier, pour les marmots.

 

 

 

Grande discussion avec le benjamin qui est hyper impliqué dans sa future vie professionnelle :

 

 

- Moi, quand je serai grand, je veux être pompier !

 

(Se marrer intérieurement, très intérieurement, parce que le benjamin, question habillement, c’est tout un concept : le matin, il met entre 24 et 47 minutes pour s’habiller. Il enfile une demie chaussette, puis il met une manche de tee-shirt, puis le reste de la première chaussette… bref, c’est long !

Imaginer l’alarme des pompiers qui sonne, tout le monde s’équipe.

Le benjamin enfile ses chaussettes.

Le camion est prêt à partir.

Le benjamin met son slip.

Dernier appel du chef des pompiers.

Le benjamin crie : oui… j’arrive… y’a pas le feu.

Se marrer intérieurement, très intérieurement)

 

Dire : c’est super comme métier ! Il faut être attentif aux autres, c’est un beau projet.

 

- Maman, tu vas faire quoi comme métier, plus tard ?

- Oh ! Ben moi, tu sais, je suis déjà grande.

(Ignorer le regard dubitatif du benjamin sur notre 1m59)

- Donc, je suis déjà grande, j’ai un métier.

- Ah bon ??? t’as un travail !

 

Ignorer toujours…

 

- Oui ! J’ai un travail ! Je raconte des histoires.

- C’est un métier, ça ?

- Oui, c’est un métier ! Zut !

 

 

Le benjamin se tourne vers le papa :

- Et toi, tu vas faire quoi, plus tard ?

- Je ne sais pas ! Peut-être que je ferai autre chose… Boulanger ? Ou Menuisier ? ou… ou… ou… Mais sinon, je travaille déjà.

 

- Ha…T'es sûr ?

 

 Bon, en vrai, le benjamin est hyper déçu.

Il trouve qu’on a des métiers tout pourris… On n’a pas de super casques qui brillent quoi !

 

Allez, zou ! Je suis sur FB (c’est dingue !)

 Pour mémoire, j’ai fait un autre article rigolo sur le même sujet, il a quasi 2 ans ! Làààààà !

 

photos-2669.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans Au boulot !
commenter cet article
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 09:17

Dans l'absolu, il est évident que ça n'est pas une bonne idée.

Les rhumes, les gastro, la varicelle, les rhino-laryngo-trucs, les otites-angines, les angines-otites, ça n'est pas une bonne idée.

 

Il faut se débrouiller pour concilier morve, chouinerie avec boulot/courses/dossier à rendre.

 

Concilier vomito avec tronche pourrave (même avec de l'anti-cernes) à cause d'une nuit passée à éponger le vomito justement.

Concilier place sur le buffet pour installer la dernière création en pâte à modeler du benjamin avec le doliprane, les suppo qui puent, les gouttes dans le nez et le sirop dégueu.

Bref, c'est l'automne et les mouchoirs se ramassent à la pelle.

 

 

Lundi matin.

Petite dernière chonchon.

38, 2 °

Pas assez pour aller chez le toubib.

Trop pour aller à l'école.

 

(bon, j'aurais pu lui refiler une dose de doliprane, la coller à l'école et attendre que l'école appelle vers 12h16 pour me dire : "faut venir chercher la petite dernière, elle a de la fièvre")

Mais voilà. J'ai travaillé tout le week-end.

Aujourd'hui, je travaille à la maison.

Le papa aussi.

Alors, la petite dernière reste au chaud !

 

Accompagner les grands qui font une tentative de "j'ai un peu mal à la tête/au ventre/aux cils/aux orteils"

Pour les orteils, c'est fastoche, on va aller chez le marchand de godasses.

Pour le reste, ça va passer... enfin, j'espère.

 

Rentrer.

Trouver la petite dernière, hilare, dans le canapé, à côté du papa qui travaille sur son ordi.

S'approcher.

Comprendre que le papa ne bosse pas. Du tout.

Il montre regarde le générique du manège enchanté.

 

Aimer les voir tous les deux, sur le canapé.

Trouver ça choudoudoux.

Ne pas beaucoup travailler.


Se préparer un thé.

Entendre (d'une petite voix geignarde d'enfant qui va décéder dans la matinée, vu qu'elle a un rhume) : mamaaaaaaaaaaan, un cââââââââââââlin !
Poser son thé.

S'installer dans le fauteuil avec la petite dernière et une couverture.

Sentir qu'elle se pelotonne, se roule en boule.
Ne pas bouger.

 

AImer ce gros câlin.

Trouver ça mignon.

Ne pas beaucoup travailler.

Avaler un thé froid.



Proposer un DVD (histoire de bosser un peu).

Joie de la petite dernière qui peut choisir, elle ! Toute seule !

La voir revenir, fière comme Artaban, avec le DVD des barbapapas.

Lancer le dessin animé.

S'assoir 2 minutes à côté de la petite dernière, parce que, en fait, on n'a jamais plus regardé les barbapapa depuis notre prime jeunesse.

Comprendre que les 2 minutes se transforment vite en 45 min.

 

AImer que la petite dernière regarde les barbapapas, peinard.

Trouver ça chouette.

Heu... ne pas beaucoup travailler du tout.

 

 

Pour le repas, le papa a fait des coquillettes au beurre et au jambon (avec des courgettes qu'on n'est pas obligé de manger).

Voir l'air réjoui de la petite dernière.

 

Aimer qu'elle mange des coquillettes.

Trouver ça chouette et se dire qu'on a encore un coeur de beurre mou.

Ne pas travailler... du tout !

 

 

La mettre en sieste.

Dans le lit des parents.

Bosser !!!!! (un peu)

Se dire qu'on aurait aimer faire la sieste aussi.

 

 

Aller chercher les grands.

 

Revenir et trouver une petite dernière en robe de chambre et jupe de princesse.

Aimer cette princesse au nez qui coule.

Touver que cette journée cotoneuse était rudement douce.

 

 

Et espérer que le lendemain, la petite dernière n'ait plus le nez qui coule...

Espérer !

 

 

Bon, sinon, y'a un jeu rigolo sur mon deuxième blog avec des petits trucs sympas à gagner !

Hop, c'est sur Marie Poulette.

 

Et puis, y'a toujours le FB de 4enfants2bras !

 

photos-4731.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans Au boulot !
commenter cet article
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 20:22

 

Sur une idée brillante de mon chéri (appelé aussi le papa), que c’est normal, c’est mon chéri. Et aussi écrit à 4 mains, ce qui fait 20 doigts sur un seul clavier, rien que ça, c’est une prouesse.

(je vous préviens, c’est une amusette… parce qu’il en faut aussi !)

 

Être parents, c’est avoir des devoirs.

Devoir de math et de français niveau CE1.

Devoir changer les couches.

Devoir se lever la nuit pour chercher la tétine.

 

Bref, ça n’est pas le sujet !

 

Mais être parent, nécessite aussi que ces derniers puissent avoir des droits.

Et chaque jour, chaque minute, chaque seconde ces droits sont bafoués ! (une honte !)

 

ARTICLE 1 :

Chaque parent a le droit d’avoir des fringues exemptes de traces de vomi/de feutre/ribambelle faite aux ciseaux à bouts ronds/de chocolat (est-ce bien du chocolat, ce truc marron ??)

 

ARTICLE 2 :
Lors de ses déplacements pour les congés annuels mérités, le parent a le droit d’écouter et d’entendre autre chose que Henry Dès/Mon doudouuuuuuuuu, il est tombé, mon doudouuuuuuu/mon frère, il m’a mordu l’oreille (ou l’orteil)/Lady Gaga/Je vais vomiiiiiiiir/Pipiiiiiiiiii/les fabulettes (même si j’adore les fabulettes)/j’ai vomiiiiiii/c’est quand qu’on arrive ???? (524 fois minimum sur un Paris/Limoge)


ARTICLE 3 :

Tout adulte parent a droit de faire au moins 3 nuits complètes par semaine sans être réveillé par la dernière qui a perdu son doudou/le moyen qui a fait pipi au lit parce qu’il fait le concours de celui qui boit le plus d’eau qui pique/les cauchemars dans les placards/l’angoisse parce que le grand n’est pas rentré à 00:03, alors qu’il avait promis de rentrer à minuit/les loups sous le lit/les dents qui poussent/le cauchemar du mari qui se réveille en hurlant « nan, pas les fractions, pas les fractions… »


ARTICLE 4 :

L’adulte parent devrait avoir le droit d’être peinard passé 20H00 ou 20H30 ou 21H00… bref, l’heure qu’il décide sans : J’ai pas fait pipi/Un verre d’eau, j’ai soif/Encore un bisou/Euh… caca ??/Zut, j’ai oublié que je devais rendre un devoir super important sur les échanges commerciaux entre la Bolivie et l’extrême orient en 1934, tu peux m’aider ???/Pipiiiiiiiiii (ben oui, l’enfant a bu un verre d’eau)…

 

ARTICLE 5 :

L’adulte a le droit de prendre l’apéro et de réussir à attraper une cacahuète (ou deux… mais ça, ça n’est plus un droit, c’est de l’utopie)

 

ARTICLE 6 :

Les adultes parents ont le droit a leur espace préservé et privé dans la chambre personnelle/d’y faire une sieste le samedi… et de ne pas forcément dormir pendant celle-ci sans être obligé de mettre verrous, cadenas ou digicode à l’entrée/de ne pas s’allonger sur une vieille banane/un légo contondant/une couche sale/un préservatif que c’est pas à nous du tout/un feutre fuschia sans capuchon (sur nos draps en lin gris perle, c’est moche)/une escalope de dinde dont on se souvient que la cadette a dit que c’était pas bon au repas du midi…



ARTICLE 7 :

L’adulte parent a le droit de ne pas avoir envie de posséder au sein du foyer fiscal d’animaux à poils/plumes ou écailles/d’insectes vertébrés ou non/vivant ou non ; qu’ils soient attachés/en bocal/en cage/en vivarium/sur la tête de sa progéniture/en boite non homologués par les services vétérinaires compétant.

 

 

ARTICLE 8 :

L’adulte parent de sexe féminin, autrement appelée maman a le droit d’avoir un sac à main dépourvu de couches 4-9 kg/de pompote entamées ouverte et moisie/un appareil dentaire taille 12 ans (mais pourquoi, l’appareil qui nous a coûté une semaine de congés est-il dans le sac à main de la reum et pas dans la bouche de la gamine ??? /de doudou qui pue/de lingettes qui sentent bon/de paquet clopes confisqué alors qu’on arrêté de fumer/de popi/de couches 4-9 kg sales/la convocation au lycée pour justifier notre absence à la rencontre parent/prof…

 

ARTICLE 9 :

Le parent a droit à un réveil matinal pas trop matinal (5 heures du matin, ça ne compte pas), de prendre un café sans avoir changé de couche pleine de caca/de s’asseoir et de manger une tartine entière sans se lever pour donner une petite cuillère (« j’arrive pas à l’attraper »)/mettre du lait froid dans le bib trop chaud/ouvrir le pot de confiture (« c’est trop dur »)/remettre le bib à chauffer parce que maintenant c’est trop froid… Juste une tartine.

 

 

 

ARTICLE 10 :

Le droit élémentaire d’aller aux toilettes. Seul. Simplement.(Bordel !)

 

 

 

ARTICLE… universel :

Le droit d’entendre « maman/papa, je t’aime » (tout court… sans entendre ensuite : tu me prêtes ton portable/ta voiture/des sous/ton chocolat…)
Qui va de pair avec le droit (et c’est le meilleur) d’aimer ses enfants, très, fort, très fort !

 

Bon, être parent, c’est aussi être fatigué et du coup, avoir le droit de se marrer, même de trucs qui ne sont pas drôles. Qui sont sérieux. Parce que, en vrai, je ne rigole pas avec les droits de l’homme et de l’enfant… Que même en ici, dans notre doux pays (qui est bien dur en ce moment), ces droits ne sont pas respectés pour tous...
Mais là, c’est juste une amusette, quoi !

 

Allez, apportez votre contribution ! Proposez de nouveaux droits… Parents ! Unissons-nous étoffons cette déclaration !

Et faites tourner vous avez le droit !!!!!!!!!!

 

 

Tiens, tant que j’essuie, y’a un p’tit jeu-concours rigolo sur mon deuxième blog, Marie Poulette. Allez jouer, c'est rigolo et y'a des trucs à gagner.

 

Et toujours le profil FB où on rigole aussi et qu’on a le droit d’aimer… ou pas !

 

P1130384.JPG

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans Au boulot !
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 09:23

Voilà, petit jeu rigolo Trouvé chez Sabine et chez Nanette.

 

(j'ai un peu triché, j'ai mis des localisations...)

 

 

Voilà donc en gros tout ce que je peux LUI dire... Au quotidien de tous les jours...

J'ai gardé les petits mots (et les gros aussi) pour moi... et pour lui !

 

Le matin, dans la chambre :

- naaaaaan, mais pas le temps... arrêteuh... 07h07, déjà. Hop, y'a école.

 

- Allez, zou...

 

Du haut de l'escalier :

- Dis, tu me fais chauffer de l'eau ?

- Dis, tu remontes un pull pour le benjamin ?

- Dis, tu peux remonter des chaussettes pour la petite dernière ?

- Dis, tu peux remonter les chaussures du benjamin ???

- Dis, tu peux..(bon, Ok, tu ne peux pas, t'as les mains pleines)

 

Dans la cuisine :

- Ooooh... tu peux changer la dernière, steuplé, steuplé, je viens juste de m'assoir (bon, lui aussi..) ??

- T'as pas mis mon eau à chauffer ???

- Ah bon... elle est déjà froide, en fait.

- Comment ça, elle est où la confiture ??? T'as cherché dans ton C.. ?? (oui, on est classe à la maison !! Très classe, surtout le matin)... Sinon, le frigo peut être une bonne piste.

 

Au moment de partir :

- Pétard !!!!!! Mes clés de voiture ????? C'est toi qui as pris mes clés de voiture ??? Non ??? t'es sûr ? Parce que moi, je les range toujours à la même place et là, elles n'y sont pas !!!

- Bon, je peux prendre ta voiture, suis super à la bourre !

- BisousBonneJournée !!

 

A la porte :

- Ahhhhhh ! t'as retrouvé mes clés !! Ah bon ?? Dans mon autre sac, celui que j'avais hier ??? C'est bizarre... Merci !! Mououououououak ! Merci, petit Chéri à moi !

 

 

Dans la journée :

- Allo ? Allo ???? Mais allo, quoi ???? Pfffffffff... j'entends rien ! Téléphone de M.... Faich !!!!

 

- Allo ?? T'es occupé ? Tu bosses... Bon, tu me rappelles ?

 

- Allo ??? Tu sais où est mon agenda, par hasard ??? Ah... Dans mon sac d'hier ?? Tu crois... Ah ben, ouais, dans mon sac d'hier ! T'es fort !!!

 

- Allo ???? Tu sais à quelle heure tu rentres ?

 

- Allo ????? Tu peux acheter de la confiture de fraises, sur le chemin ?

 

- Allo ?????? Ben, t'as qu'à prendre de la Bonne-Maman, alors, c'est pas grave.

 

- Allo ???????? T'es encore au magasin ?? Il faut du beurre aussi !! Ah... t'es devant la porte, bon, pas grave.

 

Le soir, avec les marmots :

- Tu gères les devoirs ou le bain ?

- Tu gères le repas ou le linge ?

- Tu gères le coucher ou le débarrassage ???

- Vérifie les dents !

- Le doudou ???? Je sais pas ??? Dans mon sac d'hier... tu crois ??? Ah ouais, t'as raison !!

 

Le soir, les marmots couchés :

- C'était qui au téléphone ? Ta mère, OK... (pourquoi je pose la question)

- T'as passé une bonne journée ? nan, mais parce que moi, j'ai fais des contrats, j'ai avancé la compta et puis, j'ai eu ma copine au téléphone, mais, si tu sais, ma copine, celle qui a eu un bébé, ben, son bébé, il fait déjà 4 kilos, t'imagines... hééééééé !!! Tu m'écoutes ?????

...

...

- Bon, sinon, t'as passé une bonne journée ???

 

- Rôh ! t'es chou ! T'as fait la bouffe !!!

 

- Tiens, t'es mignon, tu me rapportes le sel ?

 

- Hein ??? tu dis quoi ??? Ouais, je vais fermer l'ordi...

 

- t'as des idées pour les vacances ? Faudrait qu'on s'y mette...

- ah ouais, j'ai oublié de te dire, y'a le robinet de la baignoire qui fuit...

 

- Hein ??? nan, j'ai pas suivi... je papote avec ma copine, sur FB. Nan, pas celle du bébé de 4 kg, celle qui a une grande qui fait la varicelle, mais si, je t'en ai déjà parlé...

 

- Ouais, ouais, je monte pas tard... Bonne nuit !

 

 

Tard, beaucoup plus tard :

- héééééé, tu ronfles, j'arrive pas à lire !

- T'as fermé la porte ? Et celle du jardin, tu l'as fermée ???

 

...

 

...

 

- ha...Tu ne dors pas...

 

...

 

...

 

...

 

 

 

- hey, y'a la dernière qui braille, c'est ton tour d'y aller.

 

 

 

Bon, à qui le tour, maintenant ????

 

 

Et le FB ??? Vous connaissez le super FB de 4E2B ??? Ben, vous devirez... c'est ici !

 

 

 

1944253413.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans Au boulot !
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 12:27

On l’attendait depuis longtemps…

Peut-être que secrètement on en rêvait un peu…

Et puis voilà, c’est arrivé.

Un mail… Juste un mail qui nous demande si c’est une bonne idée de collaborer ????

(Bon, en vrai, on sait que par le passé, ça n’a vraiment pas été une si bonne idée de collaborer…)

 

Se dire que c’est une vraie question…

 

N’être pas à une contradiction près, se dire que la rétribution… Bon, en vrai, on s’en fiche un peu… beaucoup, même…

 

Ce qui nous plait c’est qu’on pense à nous pour… pour… pour… bon, pour promouvoir un truc mercantile auprès de mes lecteurs…

(Oui, on est un peu autocentrée, comme gonzesse… on aime qu’on pense à nous, même pour des trucs mercantiles... en même temps, sin on y pense bien, les billets sponsoriés, c'est rarement pour des trucs autres que mercantiles...)

 

Arrrrgh !!! C’est affreux !!!!

Se faire des noeuds au cerveau.

 

 

Et si et si … c’était la chouette occasion de s’amuser un peu.

De faire un article marrant avec un truc qu’on ne trouve pas marrant finalement…

 

Allez, zou ! On y va, on croit !

 

 

 

Bon, ça y est on a cédé aux (petites) sirènes du billet sponsorisé.

 

C’est fini, on n’est plus Blanche comme Neige (et des nains, on n’en que 4)

 

Mais promis, on ne mentira pas comme Pinocchio (notre blaze est bien comme il est et point trop n’en faut !)

 

Voilà donc, vous pouvez donner votre avis (pas votre vie, hein…) à Mickey pour les cadeaux de Nowel.

 

Pas besoin  pour vous d’avoir les pouvoirs de Merlin l’enchanteur.

 

Il vous faut simplement vous rendre en cyber-volant, tel Aladin avec son tapis, sur le sondage de Disney (c'est donc là qu'on clique).

 

De répondre à quelques questions… bon, là, je galère pour la référence… rôhlàlà… je suis obligée de mettre un truc tiré par les cheveux… de raiponce : Ouf !! (bon, OK, là, c’était pourri…)

 

(Honnêtement, ça prend 2 minutes, y’a pas de piège… parce que tel Basil, détective privé, j’ai mené l’enquête, et j’ai testé avant)

 

Vous aurez l’immense honneur de participer du même coup à un tirage au sort pour remporter un bon d’achat de 120,00 euros (pas de quoi rivaliser avec Picsou, mais ma foi, 120,00 euros les 3min, ce n’est pas si mal !)

 

Dernière chose, comme dans Cendrillon, y’a une heure à ne pas dépasser : c’est avant dimanche 18 novembre, 18h00…

 

banner 728-3

 

 

Pétard !

Ayé ! J’ai fait mon premier billet sponsorisé (et promis, juré, craché... nan pas craché, c'est crado sur mon clavier...

4E2B ne deviendra pas une vitrine magique !!! Mais pour une fois qu’on me donne une peu de thunes pour écrire des idioties… je prends !!! Hou !!! je suis vile… ça ne va pas du tout avec ma morale Judéo-Chrétienne… d’ailleurs, peut-on raconter des idiotie quand on a une morale judéo-Chrétienne ??)

 

Bon, sinon, allez vous marrer sur Marie-Poulette, c'est bien aussi !!

 

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans Au boulot !
commenter cet article
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 22:38

Il y a 15 jours, ce lundi là nous semblait loin, loin… tout au bout de 15 jours de vacances.

 

Et puis, il a fini par arriver…

 

La veille : demander aux enfants de vérifier les cartables, finir de faire le résumé des vacances dans le cahier du benjamin…

Avoir super bien géré.

Croire qu’on a super bien géré…

 

Profiter de la dernière soirée de vacances, lire une histoire un peu plus longue que d’habitude.

 

Reprendre les bonnes habitudes, coucher les enfants à 20h00 pétantes.

 

Profiter vraiment de la dernière soirée de vacances.

Se dire que demain, on a plein de boulot à rattraper…

Se coucher… un peu tard.

 

Le jour même, 00h02 :

Entendre la petite dernière hurler.

Comprendre que la rentrée… c’est maintenant.

 

02h35 : tenter de calmer la petite dernière qui hurle toujours en montrant son œil droit.

 

Etre faible, prendre la petite dernière dans le lit conjugal.

Réussir à l’endormir vers 03h12

 

04h47 : reprise des hurlements.

Commencer à maudire ce lundi…

Se poser un milliard de question, se dire qu’elle a vraiment super mal.

La nuit ne finissant pas, sentir l’angoisse monter.

Imaginer des trucs aussi affreux qu’improbables…

Se dire qu’elle s’est peut-être enfoncé un truc dans l’œil (dans son lit, c’est super probable… si ça se trouve, c’est sa tétine qu’elle a réussi à se coller dans l’œil)

Ou que si ça se trouve elle a une maladie aussi tropicale que rare (comment ça, on habite dans le Nord…)

 

(Tiens, si vous voulez connaître l’idée brillantissime que j’ai eu pour éviter les tétines dans la rétine : allez zieuter Marie Poulette !!)

 

 

07h07 : entendre le réveil sonner.

Secouer la petite dernière pour la réveiller.

Secouer aussi le benjamin.

Secouer la cadette

Secouer l’ainée tant qu’on y est

Et en profiter pour se secouer soi-même.

Maudire les lundis de reprise

Comprendre qu’on a super mal à l’épaule (une mauvaise position pour dormir, non ?)

 

07h32 : réussir à avoir une fratrie complète habillée (dont une petite dernière qui braille toujours autant en montrant toujours son œil droit)

 

Rassurer les frères et sœurs.

 

07h43 : l’aînée :

Au fait, tu ne m’as pas fait récité ma table de 7 !

Ne pas crier, être calme, respirer et… hurler :

Nan mais dit donc, tu rigoles, tu te moques de moi, combien de fois je t’ai demandé de faire tes devoirs ???

Enchainer direct sur

7x3

21

7x5

30

30 ????? C’est une blague ??

7x6

43

43 ???

Euh… 44 ??

Naaaan !! Ni 43, ni 44 ! Tu ne connais pas ta table !!!!

 

07h52 : voir l’ainée quitter la table (de cuisine… pas la table de multiplication)

 

Rassembler les affaires de chacun :

1 sac de couches pour la petite dernière

1 sac avec le cahier + le bricolage fait avec le papa à offrir à la maîtresse

1 cartable + 1 sac avec le bricolage fait avec le papa

1 cartable + 1 sac de sport + 1 sac avec le bricolage…

 

07h59 : monter se brosser les dents en demandant aux marmots d’enfiler leur manteau.

Croiser l’aînée qui demande qu’on l’interroge

Réussir à articuler : 7x7 en se brossant les dents

49

Voir la cadette débarquer, furieuse :

Ouais, ben d’abord t’as pas signé mes cahiers alors que je t’avais demandé au début des vacances de le faire et que tu avais dit que ce n’était pas le monde.

Articuler en crachant du dentifrice partout que effectivement, quand on lave un plat à gratin ce n’est pas le moment de mater des cahiers et que le moment c’était hier soir… pas ce matin, 3 minutes avant de partir.

Voir la petite dernière se mettre à pleurer.

Se rincer les dents : 7x9

63

Signer les cahiers

Détester les lundis

 

08h04 :

Constater que personne n’a enfilé son manteau…

Se dire qu’on va être super à la bourre et qu’on a toujours mal au bras et que la petite dernière braille toujours…

 

08h12 : réussir à embarquer tout le monde dans la voiture.

 

08h23 : arriver presque à l’école en portant la petite dernière, le sac de bricolage du benjamin et le sac de sport de l’aînée.

 

08h26 : constater que les passants sourient en nous voyant passer.

Être aimable, rendre les sourires.

 

08h27 : larguer les 2 grandes au bout du chemin de l’école. Se dire qu’elles y arriveront bien toute seules et qu’elles n’ont pas pu oublier le chemin en 15 jours.

 

08h28 : être à l’heure devant la porte de la classe du benjamin.

Se baisser pour l’embrasser et voir qu’il a des lunettes de soleil (mais pétard, y’a un brouillard tout gris et ce gamin a mis des lunettes de soleil, lui qui n’en let jamais en été… Comprendre d’un coup les sourires)

Arrrrrgh !! Lundiiiiiiiii !

08h32 : appeler la toubib pour la petite dernière…

 

Avoir un rendez-vous dans la demi-heure : oh yeah !!

Se balader pour poireauter sans geler.

Être assaillie de questions… se demander ce qu’a la petite dernière à l’œil qui peut tant la faire souffrir…

 

Arriver chez le médecin.

La petite dernière se marre.

Expliquer qu’elle a braillé toute la nuit en montrant son œil droit et que si on peut éviter de l’énucléer on sera bien contente.

 

Voir la toubib sourire et annoncer le diagnostique qu’on ose à peine écouter :

« Elle doit avoir un seuil de tolérance à la douleur très bas, parce qu’elle a simplement un début de conjonctivite »

 

(Un début de conjonctivite toute pourrie, pas un truc énorme dans la pupille, ni une maladie exotique… naaaaan, un début de conjonctivite…)

 

« en revanche, vous, vous avez mal au bras »

Voui…

 

Et ressortir de chez le médecin avec une conjonctivite pourrite et un truc qu’on n’a pas compris à l’épaule.

 

09h57 : filer à la pharmacie

(Voir notre journée de boulot commencer à s’étioler)

10h23 : réussir enfin à déposer la petite dernière à la crèche

 

10h52 : arriver à Pole emploi pour déposer le dossier d’indemnisation qui attend depuis 15 jours.

Entendre que ce n’est pas là Madame, il faut l’envoyer à Nanterre…

C’est pourri les lundis de reprise

 

11h12 : poireauter à la poste

(Pleurer sur notre matinée de boulot)

Tout naze le lundi !

 

11h23 : passer à Carrouf pour remplir le frigo qui s’est vidé un peu vite ces derniers jours.

 

12h00 : arrrrrgh !! Notre matinée de boulot !!!

 

 

Se préparer à manger.

Regarder les médoc qu’on a eu : lire « Paracétamol (mouais…), Caféine (pour la nuit pourrie), Poudre d’opium… pétard !!!!!!! Poudre d’opium !!!!!!!!!! »

En fait, c’est pas mal comme lundi !

 

 

 

 

Bon, donc sinon, y’a  Marie-Poulette à découvrir d’urgence (c’est moi aussi !!!!!)

 

On peut liker le profil FB de 4enfants 2bras

Et même liker le profil FB Plume de Marie Poulette, pour les gourmands !!

 

Voter pour ma pomme sur Famili

 

ça tweete : @marioncailleret

 

P1090226.JPG

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans Au boulot !
commenter cet article
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 13:30

Entendre une conversation entre l’aînée et la cadette :

 

L’ainée : Ben, moi, la matière préférée de ma maitresse, c’est la géographie.

 

La cadette : La mienne, sa matière préférée, c’est le silence.

 

 

Ne rien dire, ne surtout rien dire, ne pas se mêler de cette conversation.

Ne pas dire qu’on trouve ça un peu bizarre…

Ne pas dire que secrètement, on envie cette maitresse…

Enfin, si elle arrive à avoir sa matière préférée dans sa classe.

Ne pas dire que nous aussi, en fait, on aime la géo… et aussi le silence, un peu !!

 

 

On peut liker en faisant du bruit, le profil facebook : 4enfants et 2bras

 

On peut toujours cliquer pour ma pomme pour le concours Famili (plein de clics… enfin, une fois par jour si on y pense !!) : Clic ici !!

 

Twitter : @MarionCailleret

 

P1080812.JPG

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans Au boulot !
commenter cet article
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 21:32

J’ai un truc à vous révéler, un truc qui vous aura sûrement échappé :

C’est la rentrée !!!!!

Oh yeah !!! C’est la rentrée !!!

 

Voici Le marronnier d’entre tous les marronniers.

Celui qui fait tous les titres, toutes les unes de tous les journaux : LA Rentrée.

(ça vous avait échappé, non ? Bon, si ça vous avait échappé, c’est que vous vivez sur Mars/êtes sourd et aveugle/n’avez ni la télé, ni la radio, ne lisez pas les journaux, n’avez pas internet, ne sortez pas de chez vous… ou alors, vous vivez à l’autre bout du monde/vous êtes un bigorneau des Caraïbes/un pingouin du pôle Nord (parce que les pingouins vivent au Nord et les manchots au sud… bon, on s’en fiche, ça rien à voir avec le sujet)).

 

Reportage marronnier version chez moi :

 

07h07 : secouer les marmots comme des marronniers pour les réveiller… et dire qu’ils ont le culot de se lever avant 07h00 un jour sur deux pendant les vacances…

 

07h36 : habillage laborieux, malgré les fringues préparées au pied du lit (absolument pas en marronnier), parce que non, on ne va pas à l’école en crocs, ni en tong…

 

08h07 : fratrie au complet, propre, rassasiée, cartable sur le dos, prête à suivre le chemin de la rentrée sous les marronniers.

 

08h21 : Entendre le benjamin faire une tentative de prolongation de vacances :

- Euh… si on est en retard, peut-être que l’école sera fermée…

Expliquer qu’on est comme les marrons qui reviennent à chaque automne : super ponctuelle (enfin, surtout quand il s’agit de se débarrasser de ses marmots après 2 mois de fusion fusionnelle)…

(hé, hé, vous ne saviez pas que les marrons étaient ponctuels, hein !)

 

08h26 : répartition de tous les marmots dans leurs classes (ou à la crèche), une nouvelle rentrée, dans une classe supérieure, plus personne chez les petits (le benjamin est chez les moyens, et la petite dernière aussi… version crèche) ces petits poussent comme de vrais petits marronniers…

Constater que les enfants sont assez ravis de se débarrasser de nous et c’est réciproque !

 

08h37 : être aussi libre qu’un marronnier dans sa forêt balayée par les vents… penser qu’on va avoir la matinée pour nous.

 

11h21 : après avoir rangé un minimum la maison, tenté de travailler, lancé la bouffe du midi (mais pourquoi a-t-on institué cette tradition de familiale idiote qui consiste à ne pas  mettre les gamins à la cantine le jour de la rentrée ???), se rendre compte qu’on est méga à la bourre pour récupérer les mioches à l’école, courir aussi vite qu’un marron lancé par un marmot un chouïa turbulent.

 

12h32 : mettre les marmots autour de la table servir des super pâtes à l’eau et entendre :

- Ouais, ben à la cantine, ce midi, c’était des frites et de la glace en dessert.

Hésiter à servir une salade de feuilles de marronnier à la charmante enfant.

 

14h00 : Hésiter à profiter du calme de la maison pour dormir comme une souche de marronnier… et puis, décider de bosser.

 

16h39 : récupérer toute la marmaille et se sentir comme recouverte d’un flot de paroles, tout le monde raconte sa journée simultanément, même la petite dernière qui ne sait rien dire d’autre que « nan » et d’autres trucs en dialecte tchèque (bref, un truc qu’on ne comprend pas). Tenter de désynchroniser ses oreilles pour suivre 2 conversations sur 4.

Entendre les mots qui se croisent, qui se mêlent, qui s’emmêlent, ne rien comprendre et tout entendre.

Brancher notre cerveau en mode synthèse :

- Maman, tu sais la maîtresse elle a mangé des fleurs aglayéba et ma copine blégabada a sauté sur le toit, à la récré, j’ai fait une leçon sur la géographie des bonhommes patates ayayablada, tu écoutes ou nan ???

 

Regretter de n’avoir pas un ou 2 marrons à se fourrer dans les oreilles.

 

18h39 : se retrouver avec les formulaires : de la garderie, du centre aéré, de l’étude, de l’école (fiche d’urgence, fiche de renseignements), de la cantine en  exemplaires recto/verso, écrit tout petit avec des milliards de questions compliquées comme le numéro de la police d’assurance auxquelles il faut répondre sans se gourer, ni confondre les fiches, ni confondre les marmots non plus… comprendre qu’on va en avoir pour au moins 2 heures…

 

Se demander combien de marronniers ont été coupés pour faire tous ces formulaires ???

 

23h53 : après avoir rempli tous les formulaires (en se gourant, en raturant, en mettant un peu de beurre dessous (alors que notre fille aînée nous avait prévenu de faire gaffe), être songeuse, se dire que c’est parti pour une année de devoirs, de fêtes, d’histoires d’amour, de copines qui dorment à la maison, de bobos au genou, de rhumes… une année…

Mais qu’est-ce qu’une année à l’échelle d’un marronnier centenaire qui a vu passer les parents, les enfants et même les petits enfants sur le chemin de l’école ??

 

23h54 : se dire que les formulaires administratifs, ça nous rend un peu mélancolique et qu’on ferait mieux d’aller se coucher parce qu’on tombe comme une feuille de marronnier à l’automne.

 

 

Marronnier personnel : on peut liker le profil facebook lààààààà

 

Je suis aussi maligne qu’un marronnier (c’est surtout la chouette bloggeuse de cerise sur le berceau qui m’a tout expliqué) : je suis toujours en lice pour le concours famili, alors, dès qu’on y pense, on cliiiiiiiiiiique !!! cliiiiiiiikici

 

Twitter : @marioncailleret (marion, hein, pas marron ! hû, hû, je suis drôle !!)

 Ah ! j'ai aussi retrouvé mon article de l'année dernière : Est-ce une bonne idée de penser qu'on va avoir du temps parce que les enfants sont rentrés à l'école ?? P1080781.JPG

Et puis c’est tout : Ouf !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans Au boulot !
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 20:25

Un jour, comme ça par curiosité (ou par réel intérêt), on demande aux enfants ce qu'ils veulent faire plus tard ; quand ils seront grands (ou en tous cas, moins petits). Histoire d'être rassurée sur leur avenir et du coup aussi, un peu sur le nôtre.

 

 

Alors, plus tard, tu veux faire quoi comme métier ??

 

Commencer par l'aînée (qui soupire):

- J'en sais rien... Chuis trop jeune.

Insister

- Bon, ben, alors, j'hésite entre infirmière et cuisinière.

(OK, ça nous va)

- ou bien alors, maîtresse, spéléologue, aventurière ou chirurgien ou...

 

Laisser tomber, elle est effectivement peut-être trop jeune pour avoir un avis tranché..

 

Poursuivre par la cadette :

- Éleveuse de chèvres ou rockeuse.

(bon, on est open, mais, mais là, quand même, ça nous va un peu moins bien... tenter une deuxième issue)

- Et sinon, comme travail, tu veux faire quoi ???

- Ben, je viens de te le dire, éleveuse de chèvre ou rockeuse !!

 

Laisser tomber, elle est aussi trop jeune pour avoir une vraie idée de la vie professionnelle sérieuse de la vraie vie réelle...

Imaginer la cadette sur le plateau du Larzac avec des bracelets à clou et un piercing dans le nez... (comment ça, on le sens aigu du cliché ???)

 

 

Continuer avec la petite dernière :

- ayadébanayakamamamam

 

Laisser tomber, celle-là aussi, elle est trop jeune et soit elle parle en tchèque, soit elle ne sait pas encore parler français. Se dire qu'on reviendra à la charge plus dans quelques années, le temps qu'elle puisse réfléchir (ou qu'on maîtrise le tchèque).

 

 

Finir avec le benjamin :

- Et toi mon petit poussin chéri, que veux-tu faire comme travail plus tard ???

- Rien !

- Rien ????

- Nan, rien.

 

Ne pas laisser tomber, insister.

- Ben, y'a bien des trucs que tu aimes ???

- Ouais, j'aime bien papa et maman

 

(oh ! Purée de pois !! Celui-là, on se coltiner jusqu'à ses 35 ans, à la baraque)

Insister encore :

- Et toi, t'as pas envie d'être éleveur de chèvre ?? ou même rockeur ????

- Naaaan !! Moi, quand je serai grand, je veux être sur ton dos !

- ???? Sur mon dos ??

- Ben ouais, j'aime bien être sur ton dos.

 

Bon laisser tomber définitivement.

Les question d'avenir, c'est tout pourri comme truc.

 

Et en plus, on ne parle pas boulot au mois d'août, c'est un règle de base.

 

On parle pas boulot, mais on parle sur face ed' book, allez, allez, les 400, on y est presque (377 à l'heure où je publie !!!) Au boulot ! on clique, on like !!

 

Et puis maintenant j'ai un twitter (on n'arrête pas le progrès !) @marioncailleret

 

P1080352.JPG

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans Au boulot !
commenter cet article
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 22:28

Ah ! La communication moderne !
On envoie des mails, des sms.
On blogue, on twitte, on se rencontre sur Facebook.

On en oublierait presque qu'on sait écrire avec un stylo...
On en oublierait presque qu'on sait parler avec sa bouche, presque aussi bien qu'avec le bout de ses doigts.

Ça arrive encore parfois, on doit passer un coup de fil (qui pour le coup se fera vraiment sans fil).
Un appel important avec un interlocuteur qu'il va falloir écouter. Parce qu'on doit appeler aujourd'hui même :

Au choix :
- L'assureur pour lui expliquer que oui, on a eu un dégât des eaux (certes, ce n'est pas tout à fait une canalisation qui a éclaté,  c'est la faute du benjamin qui a fait couler un bain et ne l'a jamais arrêté).
- France télécom pour obtenir un dédommagement parce que la ligne a été coupée par mégarde.
- La ville de Trifoully les Oies pour finaliser un gros contrat.

Bon, peu importe l'interlocuteur, on a un coup de fil sérieux à passer.

Tout est calme à la maison.
La petite dernière est dans sa chaise haute, elle vient de finir son yaourt.
Perspective calme : impec'
Le benjamin fait un puzzle, tout seul, en chantonnant
Perspective calme : bonne
(et oui, on a autorisé la réapparition des puzzles)
La cadette dessine
Perspective calme : top !
L'aînée bouquine
Perspective calme : nickel !!

Regarder notre charmante progéniture.
Se dire que c'est le moment, l'instant T (téléphone).
Hésiter un instant à déclarer bien fort « je vais passer un coup de fil important, je vous demande 5 minutes de calme »
Penser que ce sera pire que mieux...

Se saisir discrètement du combiné.
Composer le numéro.
Entendre : Allo, oui !
Répondre : bonjour Madame, je vous app...

Voir le benjamin qui enlève son pantalon.
Mais pourquoi est-ce qu'il vire son pantalon celui-là ??
Faire semblant de ne pas avoir vu et se retourner.

Bilan calme : ça va ! Même sans flutal, les puzzles restent une activité théoriquement silencieuse.


Avoir les yeux qui tombent sur la petite dernière rouge écarlate. Visiblement, comme elle vient de finir son repas, elle doit faire de la place au niveau intestinal. Se souvenir qu'elle n'a pas fait de place depuis 2 jours.


Bilan calme : ça commence à sentir le roussi...  façon de parler...


Tenter de regarder ailleurs tout en exposant l'objet de l'appel le plus synthétiquement possible.


Entendre le benjamin qui demande s'il peut jouer dehors.
Placer la main sur le combiné et dire tout bas :
- oui, si tu te rhabilles et que tu mets un manteau.
(ça c'est bon pour le calme, un gamin de moins à l'intérieur)


Constater que la petite dernière a réussi à faire de la place dans son intestin.
Elle chouine et on la comprend, 2 jours dans la couche...
Tenter d'acheter son silence en lui refourguant un vieux morceau de pain.
(on préserve le calme comme on peut...)

Poursuivre cette conversation tellement importante.

Entendre la cadette qui hurle comme un goret, se précipiter, le combiné coincé entre l'oreille et l'épaule.
Comprendre qu'elle a réussi à se couper avec sa feuille de papier... C'est pas possible !!!!
Attraper un mouchoir, lui passer sur la micro coupure pendant qu'elle hurle toujours à la mort.
Calme pas calme du tout.

Entendre dans le téléphone :
- Tout va bien Madame ????
-  Oui, oui, tout va bien ! Donc, nous disions...

Sentir le benjamin nous passer entre les jambes en courant.
Avoir juste le temps de voir qu'il a mis son manteau.

Se rapprocher de la petite dernière qui mâchouille-chouine... enfin ne pas se rapprocher trop quand même... 2 jours de place intestinale...
La laisser mâchouiner tranquillement.

Sursauter, frôler l'arrêt cardiaque à cause du générique de Mister Bean dont le volume doit être au maximum, les hurlements de l'ainée venant s'ajouter à l'horreur sonore qui envahit le salon.
- J'arrive pas l'arrêter, j'arrive pas l'arrêter !!!!!

Bilan calme : super tout pourri, on ne comprend plus rien à ce que la dame nous dit ni même à ce que nous lui disons :
La petite dernière mâchouine avec ardeur
La cadette hurle qu'elle est blessée
L'aînée devient hystérique à cause de Myster Bean qui beugle toujours dans notre salon.
Reste le benjamin qui s'ébat tranquillement dehors... en slip... EN SLIP !!! Il a son manteau, certes, mais pas son pantalon.

Taper à la fenêtre frénétiquement, agiter les bras pour lui faire comprendre qu'il doit rentrer illico presto.
Voir le benjamin agiter sa petite menotte, parce qu'il croit qu'on lui fait coucou...


Prendre une décision.
Le bilan calme étant définitivement pourri, tout naze et surtout très bruyant, se rendre à l'évidence qu'il va falloir écourter la conversation super importante.

Demander son email à la dame, trouver de quoi noter, attraper la première feuille qui nous tombe sous la main et griffonner l'adresse.

Se confondre en excuses auprès de la dame..
L'entendre soupirer : Pffff... mercredi !

Raccrocher et constater que
L'ainée a réussi à éteindre la télé.
La cadette s'est consolée toute seule.
Le benjamin est rentré.
La petite dernière ne chouine plus...

Bilan calme : impeccable !
(ne pas regarder le téléphone, non, ne pas regarder le téléphone)

 

P1040970.JPG

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans Au boulot !
commenter cet article

Texte Libre

facebook_icon.1287526277.png

Recherche

Texte Libre

Archives