Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 12:42

Se remettre au sport, en voilà une idée ! Retrouver enfin une silhouette à peu près ferme !

 

Oui, mais sport choisir ???

 

Le saut de haies : bof, c'est une pratique déjà quotidienne :  le saut de trotteur, le saut de vélo dans le passage, le saut de village légo à ne surtout pas toucher, le saut de puzzles trop beaux alors on ne veut pas les défaire, le saut de tas de fringues sales dans la salle de bain...

 

La plongée sous marine : hum, hum, ça se pratique aussi à domicile : Pour les rares bains pris, arrivée immédiate de la cadette (elle doit avoir un radar à bain de sa mère qui aimerait être peinard) : qui hurle : " fait des bulles, maman, fait des bulles en mettant la tête sous l'eau, fait des bulles" Et faire les bulles parce que ça fait rire la cadette...

 

La course d'orientation : Pas la peine, la course d'orientation en supermarché est déjà maîtrisée !

 

L'équitation : non et non : en tant que parents, on a suffisamment l'occasion d'être le cheval ! A dada !

 

Le step : pfffff, ridicule, y'a qu'une marche et en plus en général, on fait rien avec les mains. Alors, qu'on a tous les jours l'occasion de pratiquer ce sport à un niveau bien plus élevé : monter 2 escaliers avec plein de marches les bras chargés de linges propre (ou sale), d'enfants, de bouquins, de cartables... et ce de nombreuses fois en une seule journée.

 

Le jogging ; ah ! ah ! c'est une blague : courir après la cadette et l'aînée qui vont à l'école à vélo, c'est un entraînement bi-quotidien.

 

La pétanque : quand on maîtrise le lancer de chaussettes dans la machine à laver, pas la peine.

 

L'haltérophilie : l'épaulé-jeté du benjamin qui veut pas aller se coucher parce qu'il ne retrouve pas son râteau playmobil... ça compte, non ??

 

Le fitness : à quoi bon souffrir dans une salle avec des poids de 2 kg accrochés aux bras quand on court déjà toute la journée avec deux poids vifs sur les bras (de 5 ou 11kg selon le modèle d'enfant qu'on trimballe)

 

 

Bon, pas la peine de se remettre au sport...

...

...

...

Oh ! mais, les cours de gym sont le lundi et mercredi de 18h30 à 19h30... en plein "rush hour" bainx4, repasx4...

 

Mais en fait, c'est super important le sport !!! C'est essentiel ! C'est vital même !

Oh, et puis c'est dommage, ils n'acceptent pas les marmots pendant les cours adultes, c'est bête ça !! Le papa va devoir gérer seul les lundis et mercredis soir... pour la bonne cause !

 

Allez, hop, hop, hop : action, réaction, inscription !

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 20:23

Qui dit enfants, dit école (ou travail pour nourir les sus-nommés enfants).

Qui dit école, dit lever tôt matin.

 

La veille à 20h00 : jurer de se coucher tôt (comme tous les soirs)

 

La veille à 23h32 : constater qu'on ne se couchera pas tôt, vu qu'il reste ecore le linge à faire/le lave-vaisselle à vider et à remplir/la table à débarrasser/ la recherche du temps perdu à finir.... non à commencer/les murs à repeindre/la pelouse à tondre...

 

Le jour même à 00h43 : se coucher enfin

 

00h44 : s'endormir sur la première phrase de la recherche du temps perdu/du dossier hyper important à étudier avant l'avant-avant veille/le mode d'emploi du lave-vaisselle/l'horoscope de la semaine d'avant...

 

00h56 : arrrrrrrgh ! la petite dernière se réveille (tétine perdue)

 

03h23 : re-arrrrrrrgh ! la petite dernière se réveille (tétine re-perdue)

 

05h45 : re-re-arrrrrrrgh ! la petite dernière se réveille (tétine re-re-perdue). Mais qu'est-ce qu'elle fabrique avec cette fichue tétine... si elle continue, je sors le rouleau de Scotch... Oh ! c'est énervant, du coup je suis énervée et par conséquent, je suis super réveillée.

 

06h12 : toujours pas rendormie, re-sortir  la recherche du temps perdu/le dossier hyper important à étudier avant l'avant-avant veille/le mode d'emploi du lave-vaisselle/l'horoscope de la semaine d'avant...

 

06h13 : ronfler

 

06h23 : faire téter la petite dernière qui a faim.

 

06h38 : dire à la petite dernière que ce n'est absolument pas l'heure de tester de nouvelles vocalises

 

06h45 : se résigner à passer une nuit pourrie

 

06h59 : la petite dernière se rendort enfin...

 

07h03 : se rendormir.

 

07h07 : sonnerie du réveil... sonnerie du réveil...

 

07h08 : SONNERIE DU REVEIL !!!!

 

07h09 : se lever en jurant que ce soir on ira se coucher tôt (avec un rouleau de Scotch...)

 

 

 

(eh ! eh ! j'ai même pas parlé du râteau playmobil... encore, qu'en y réfléchissant, si ça se trouve, il est dans le lit de la petite dernière... ceci expliquerait cela... oh ! m*****e ! je vais aller vérifier, on ne sait jamais !! (bon, elle dort à l'heure qu'il est, je vérifierai plus tard...))

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 08:48

Lundi matin (chanson enfantine un peu énervante quand même, ici dans une version plus qu'aléatoire, mais c'est lundi et je suis déjà assez énervée comme ça, alors, bon.)

 

Lundi matin, la maman, sa fille aînée, sa fille cadette, son fils (le benjamin) et la p'tite dernière, se sont préparés pour aller à l'école (ben oui, forcément, vu qu'on est lundi et que je l'ai déjà dit !)

 

Mais comme c'était lundi, la poussette a dit, puisque c'est ainsi, eh ben moi je suis crevée...

 

Quoi !!! c'est pas possible ! (ah, ben, si, on est lundi !)

 

Lundi matin, la maman et sa tripotée de gamins, ils ont réfléchis et ils ont dit : puisque c'est ainsi, on va prendre le porte-bébé et y alller à pied...

 

Lundi matin, le papa qui était déjà en retard a dit (en retroussant ses manches), puisque c'est ainsi, je vais la réparer et puis la regonfler avant d'aller bosser.

 

 

Lundi matin, la maman, sa fille aînée, sa fille cadette, son fils (le benjamin) et la p'tite dernière, se sont rendu à l'école à pince !

 

Et puis moi je dis, eh ben vivement demain matin, vivement :

 

Mardi matin, la maman...

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 21:29

Qui dit 4 enfants, dit voiture en conséquence...

 

Objectif centre-ville, de bon matin.

 

Chose importante : convoquer tous les bons esprits de la place libre.

Si possible proche de l'objectif visé... parce que forcément, la place libre à 12 km m'intéresse moyennement. 

Croiser les doigts et les orteils et réussir à passer les vitesses quand même (bon, en même temps, on est dans le centre, ça roule à 8 km/h).

 

Et là incroyable, une place, pile au bon endroit. Bon, à vue de nez, c'est un peu serré, mais une si belle place, ça se tente.

 

Marche arrière, braquage, marche avant, contre braquage... arrrrgh, c'est serré !

Supplier les esprits de la place libre pour que le propriétaire de la voiture de derrière ne soit pas dans le coin (ou pire dans sa voiture)

Tant qu'on y est demander la même chose pour la voiture de devant... (ça ne coûte pas plus cher).

 

Allez, ça y est presque... un crétin klaxonne (ben oui, forcément, ça fait 43 secondes qu'on essaie de se garer).

Se dire que le crétin klaxonne, parce qu'il trouve que c'est trop fort de réussir à garer une si grosse voiture dans une si petite place, jaloux va !

 

Et ça y est, c'est réussi !! Laisser échapper un "waouh !" d'autosatisfaction (pas trop fort, la petite dernière dort dans son siège auto).

 

Sortir.

Constater qu'il y a 10 cm de part et d'autre de la voiture, je suis super balèze !!!

(laisser la petite dernière dans l'auto pour 30 secondes... oui, je sais, c'est pas bien, mais cette place est tellement fabuleuse qu'elle est en face de l'horodateur, trop forte, je suis trop forte !!!)

 

Bon, l'horodateur est en panne, courir jusqu'au suivant, payer un oeil... (m'en fout ! je suis la championne du créneau  !)

 

Ouvrir la portière, glisser le petit papier, claquer la porte (un peu trop fort, parce que je suis vraiment trop contente d'être aussi douée).

 

Se rendre compte que la petite dernière hurle... réveillée par le claquement de la porte. Pas grave, je suis une winneuse !

 

Sortir la poussette... sortir la poussette....................................

 

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! noooooooon, je ne peux pas ouvrir le coffre, c'est trop serré, je ne peux pas sortir la poussette ! Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhh, c'est pas possible !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Noooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon pas ça ! esprit de la place libre, pourquoi tu me fais ça !!

 

Rentrer dans la voiture, claquer la porte super fort parce que je suis ultra-remontée et que je ne risque pas de réveiller la petite dernière, vu hurle déjà.

 

Tenter de sortir de la place, galèrer, galèrer, galèrer...

Ignorer les klaxons.

 

Réussir enfin à sortir cette immonde voiture de cette saleté de place.

Chercher une autre place, avec le bébé qui hurle toujours.

La trouver à 12 km. Tiens, c'est gratuit....

 

Jurer qu'on prendra désormais les transports en commun.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 22:32

 

Ah ! la rentrée des classes, après 2 mois de vacances cumulées avec un congé maternité à profiter des enfants : les enfants le matin (tôt de préférence), les enfants le midi, les enfants pendant la sieste, les enfants le soir, les enfants... la nuit. Les enfants, les enfants, les enfants, les enfants, les enfants.

 

Et puis enfin la rentrée : ouaiiiiiiiiiiiiiis ! La rentrée (non, ce ne sont pas les enfants qui hurlent leur joie, ce sont les parents : ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiiis ! Bon, voilà pour la théorie... parce qu'en pratique :

6h50 : levée

7h02 : lavée

7h12 : réveil des enfants en douceur

7h17 : réveil des enfants

7h24 : REVEIL DES ENFANTS !!!!!!

7h36 : enfants presque habillés (manque quelques bouts par-ci par là...)

7h43 : tartines grillées préparées avec amour et du beurre aussi

7h52 : pas faim, maman, j'ai mal au ventre

7h59 : débarbouillage-coiffage

8h02 : s'apercevoir que le vélo de l'aînée a déraillé, remettre la chaine, se laver les mains, renoncer à les avoir propres

8h10 : départ

8h15 : la petite dernière s'endort dans la poussette

8h22 : déposer le benjamin

8h26 : courir à l'école élémentaire en ayant pris soin d'accrocher les véloso.

8h29 : chercher la classe de CP pour la cadette et celle de CE2 pour l'aînée

8h30 : rassurer, embrasser

8h38 : dire pour la douzième fois aux parents d'élèves croisés : oh ! oui, la petite dernière a changé, elle est très souriante... bon, là forcément, on ne voit pas bien, elle dort

8h50 : retour à la maison, faire chauffer de l'eau pour un thé

8h51 : la petite dernière se réveille... de mauvaise humeur (ben oui, forcément, c'est calme à la maison, elle n'est pas habituée). Couper l'eau pour le thé.

9h23 : après avoir allaité et changé la dernière, elle braille toujours

10h47 : braille... moins fort : maman travaille ses 12 minutes réglementaires

10h59 : braille

11h12 : départ pour l'école (quelle drôle d'idée de ne pas les avoir inscrit à la cantine ce midi)

11h14 : la petite dernière dort dans sa poussette

11h36 : tout le monde est récupéré

11h43 : se prendre l'averse

11h56 : rentrer, changer tout le monde, essuyer, frotter, lancer l'eau pour le riz, s'apercevoir qu'il n'y a plus de riz, se rabattre sur des pâtes, la petite dernière se réveille.

12h16 : séparer les aînées qui se battent (j'adore les midi sans cantine)

12h34 : manger (enfin, faire manger les enfants) débarrasser...

13h10 : partir en ayant renoncer à recoiffer les enfants.

13h12 : la petite dernière s'endort dans la poussette

13h20 : déposer tout le monde

13h47 : rentrer, la petite dernière se réveille...

16h30 : reprendre tout le monde

16h56 : retour à la maison (la petite dernière qui s'était encore endormie sur la route se réveille.. c'est un cauchemar en somme !!)

17h12 : goûter et écouter les 3 journées en même temps

18h30 : bains

19h03 : repas

19h45 : histoires racontées, dents lavées, bisous, couché des 3 premiers

19h49 : maman s'endort pendant la tétée de la dernière

19h49 et demie : Mamaaaaaaaaaaaan, j'ai soif

20h22 : se rendre compte qu'il y a environ 23 formulaires à remplir

20h23 : être méthodologique : on classe, on remplit à la chaine

21h02 : être satisfait du travail accompli, se dire qu'on va enfin se vautrer et manger

21h03 : se rendre compte que la méthodologie était pourrie : tous les formulaires remplis au même nom avec la même date de naissance pour 3 enfants différents

21h04  : hurler !!!!

21h05 : monter rendormir le benjamin réveillé par le cri

21h27 : corriger les formulaires, les ranger

21h42 : toujours pas de riz...

22h26 : se dire qu'on va écrire vite fait sa journée sur le blog

23h04 : y être toujours

23h06 : regretter les vacances

23h07 : fatiguée mjQMFSb!jgluiyezlvbD§MlknvZEMoghzùpmjVMjzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

 

 

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 21:16

Est-ce une bonne idée de créer un blog quand on a 4 enfants, au moins 3 boulots différents et seulement 2 bras ?

Peut-être que oui, parce que au bout de mes bras, il y a mes mains et au bout de mes mains, il y a mes doigts et ils sont nombreux, mes doigts ! Ce qui laisse beaucoup plus de possibilités que 2 bras. 

 

Comment fait-on pour gérer 4 enfants avec seulement 2 bras ? Et oui, j'ai beau faire, je n'en ai pas 4 (des bras !) et  ça ne s'achète pas en magasin, je pourrais toujours essayer de demander une paire supplémentaire au père Noël, mais je ne suis pas sûre d'y croire. Je dois donc m'adapter avec ce que la nature m'a offert (merci la nature !). 

 

Heureusement, j'ai aussi de la ressource, un peu de créativité et... 2 pieds : D'une main je frotte la bosse du benjamin qui vient de se cogner, je corrige les devoirs de l'aînée de l'autre. Et je peux aussi bercer la petite dernière du bout du pied droit, pendant que la cadette me pose un superbe vernis au feutre sur les ongles du pied gauche.. Voilà 4 enfants occupés et sous contrôle. (il faut certes un peu payer de sa personne mais mon sens de l'abnégation est limité : je n'achète que des feutres lavables)

 

Et avec tout ça il me reste un cerveau pour penser à la lessive à laver, au repas à préparer, au coup de fil à passer à la tante Ursule pour son anniversaire,à  l'inscription au sport, à l'histoire à raconter avant le coucher des enfants, à ne pas oublier le carnet de santé pour le rendez-vous chez le pédiatre, au prochain week-end en amoureux (aaaah !! le prochain week-end !), au prochain projet (comme cette idée idiote d'écrire sur un blog)...

 

En fait, je suis aussi forte que Vishnu avec ses 8 bras ! Et Wonder woman peut aller se rhabiller (d'abord, on ne se promène pas dans la rue en maillot de bain, ensuite, les bottes à paillettes, c'est d'un goût tout à fait moyen)... Je suis un super héros !! Je suis aussi la modestie incarnée ! (un peu d'autosatisfaction n'a jamais tué personne).

 

Vous tous et toutes qui êtes aussi des super héros (oui, on est nombreux et pas la peine d'avoir 4 enfants), allez-y, inscrivez-vous à la newsletter, aimez sur FB, commentez, partagez... je vais tâcher de raconter tout ce que le commun le mortel vit et d'en faire une oeuvre magistralement....légère. Rien que ça ! (le tout en surveillant la soupe sur le gaz... ben oui, c'est pas l'tout d'écrire des idioties sur internet, mais faut bien les nourrir les 4 petits !)

 

(pour mes copains de FB, vous pourrez lire ici des versions (un peu) plus longues de mes péripéties quotidiennes... le tout dans un esprit définitivement léger (ça fait pas de mal par les temps qui courent !).

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Texte Libre

facebook_icon.1287526277.png

Recherche

Texte Libre

Archives