Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 21:25

 

 

On s’est toujours dit que les chiffres, on n’en avait rien à faire.

Que ça n’avait aucune importance… Pffff… des nombres !

Ce qui compte c’est d’être jeune dans sa tête !

 

 

Tu parles !

 

 

Avoir 39 ans (et un mois et demi).

Ne pas y penser plus que ça. Et puis réaliser d’un coup d’un seul qu’on est à la fin de notre trentaine.

 

Se souvenir qu’il a y moins de 20 ans, on avait 20 ans.

 

Nos 20 ans ? Mais c’était hier !

Et comprendre qu’on est déjà demain.

A l’aube de nos 40 ans.

 

Qu’a-t-on fait de ces 20 ans ? Des tonnes choses, 4 marmots… et puis d'autres trucs chouettes… à la fois plein et pas tant que ça.

A 20 ans, 40, ça nous semblait loin.

On était sûr qu’on serait archi vieille à 40 ans, un débris.

 

Est-on archi-vieille ??

Ne surtout pas poser la question aux marmots qui vont nous demander si on a connu les dinosaures en vrai.

 

Parce que vieillir, c’est aussi se souvenir.

 

 


Réaliser aussi qu’en gros, on est à la mi-temps (et pas le temps de faire une pause. Il faut avancer, y aller).

Grosso modo, il nous reste à peu près la même chose.

Mais si ces (presque) 40 premières années sont passées aussi vite qu’un battement de cil, qu’en sera-t-il des quarante prochaines.

(Et pour peu qu’on se choppe Alzeïmer, le temps passera encore plus vite. C’est affreux)

 

La marmaille grandit et on aime ça.

Mais elle grandit vite. Bientôt la petite dernière ne viendra plus blottir sa tête dans notre cou.

On le sait.

 

Bientôt nos petits quitteront le nid.

Ils auront peut-être des petits.

Et on sera ravie.

Mais ce qui nous manquera quand même, c’est la tête de nos petits dans notre cou.

Ce lien charnel.

 

On sait qu’on aura autre chose, qu’on passera à autre chose.

 

Vieillir, c’est aussi tenter de retenir un tout petit peu le temps.

 

 

 

Maintenant qu’on est à l’aube de la quarantaine, on sait aussi tout ce qu’on ne sera pas.

 

On n’aura (plus) jamais un corps de rêve de nymphe sylphide anorexique.

Parce que oui, on aime bien le bon fromage, le chocolat…

On assume. Parfois on regrette, mais on assume.

 

On ne sera jamais une aventurière globe-trotteuse.

On est nulle avec un lasso et on a peur en avion.

 

On  ne sera jamais une passionaria vent debout sur les barricades.

On a nos convictions, nos idées, on les défend, on y croit, on s’engage, on manifeste.

Mais il ne faut pas se voiler la face, on est toute petite.

Un petit ruisseau. Mais c’est bien, les petits ruisseaux.

Et puis, on fait une grande chose. On élève nos marmots avec l’esprit critique.

(Même si ça nous vaut parfois des réflexions désagréables « il est dégueu ton gratin »)

 

… ils ont aussi un esprit critique pour d’autres choses que la bouffe.

Ils réfléchissent dans leur cerveau.

Et ça, on est fière.

 

 

On ne sera jamais chanteuse d’opéra (ni même simplement chanteuse juste), on n’arrivera jamais à se maquiller correctement, on n’aura jamais l’air classe avec des talons, on ne parlera jamais anglais correctement (ni italien, ni chinois ni rien du tout), on ne sera pas championne de natation synchronisée.

 

(Et pourquoi pas ?)

 

Vieillir c’est aussi renoncer.

 

 

Oui… mais.

On sait faire plein de choses vachement utiles.

On est plutôt une pro correcte dans notre domaine.

On n’est pas une si mauvaise maman.

Une compagne acceptable.

On est capable de faire une super bouffe pour 15, fastoche (et non, pas les doigts dans le nez, parce que c’est dégueu de mettre ses doigts dans le nez quand on fait à manger).

On a le sens de l’humour.

On est sensible.

On voit toujours le verre à moitié plein.

On sait à peu près quelles sont fringues qui nous vont bien.

On fait même quelques trucs fortiches (mais on ne va pas la ramener ni frimer, parce qu’on est modeste… parfois)

 

 

Vieillir, c’est aussi être fière de 2/3 trucs.

 

 

 

Remarquer qu’on a maintenant quelque (plein) fils d’argent dans les cheveux.

Tenter d’essayer de se convaincre que c’est vachement joli.

 

Quasi 10 kilos de plus qu’il y a 20 ans.

Ne même pas essayer de se convaincre que c’est chouette d’être callipyge, que la mode est aux rondes (mon c… oui !) et qu’on est vraiment plus harmonieuse qu’à 20 ans… C’est faux.

 

On voit vachement mieux nos rides qu’il y a 20 ans et on ne trouve pas vraiment ça top.

 

Ne plus être capable de se coucher à 5 heures du mat morte saoule et d’aller bosser à 8 heures. (déjà, on ne se couche plus jamais morte saoule, mais morte de fatigue et puis, on ne voit « 5 heures du matin » uniquement quand la petite dernière fait un cauchemar).

 

 

Aller chez le médecin et se rendre compte que la toubib remplaçante a au moins 7 ans de moins que nous. (pffffff…)

 

On commence déjà à avoir mal le matin quand on se réveille (mais rendez-moi mon épaule, ça va bien maintenant… 3 mois, une opération et toujours pas d’épaule digne de se nom)…

Admettre qu’on rouille un peu. Qu’on parle lombalgie, diabète, douleurs articulaires (dans 15 ans on dira rhumatisme, mais pas maintenant) avec nos meilleurs copains.

 

Vieillir… C’est vieillir.

 

 

 

Et puis se rendre compte qu’on glousse toujours avec ses copines, pour rien, ou pour pas grand chose... Comme à 20 ans.

 

Qu’on aime toujours l’odeur de la pluie sur la terre chaude l’été… comme à 20 ans.

 

Qu’on adore chanter hyper fort et hyper faux en voiture… comme à 20 ans.

 

Qu’on arrive encore à se faire des week-ends en amoureux, juste à 2… comme à 20 ans.

 

 

Parce que oui, vieillir, c’est avoir 20 ans et un peu plus.

J’ai bientôt presque 20 ans et 20 ans. Si ce n’est pas la classe, ça…

 

(Pour mémoire, la cadette m’a dit un jour que j’avais mes 17 ans toujours en moi, que j’avais aussi mes 7 ans, mes 4 ans… elle est mimi la cadette !)

 

 

 

Bon, le temps passe, c’est comme ça… on ne peut rien y faire.

Je ne veux pas retourner 20 ans en arrière, j’avance. Mais crotte de bique et pétard à mèche quand même ! Voilà !!!

 

 


 

Sinon, ça y est !!!! On est 705 likeur sur Facebook ! Suis contente contente !!!!!! Merciiiiiii.

 

Et puis sinon, y’a bien toujours le concours famili (en vrai, je crois qu’ils n’aiment pas bien mon blog… )

 

Et le j’œufs chez Marie-Poulette : jusqu’à lundi !!!! allez, zou !! On joue !

 

P1100225.JPG

 


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans J'me fais des cheveux !
commenter cet article

commentaires

Marie Grain de Sel 10/05/2013 14:22

Ha les petites têtes dans nos cous !.. Tu as raison, ton billet fait et le mien se font échos? C'est rigolo.
Tu écris : "On ne sera jamais chanteuse d’opéra (ni même simplement chanteuse juste), on n’arrivera jamais à se maquiller correctement, on n’aura jamais l’air classe avec des talons, on ne parlera
jamais anglais correctement (ni italien, ni chinois ni rien du tout), on ne sera pas championne de natation synchronisée."... Ça me dérange : je pensais qu'à 40 ans, je saurais au moins faire tout
ça hyper bien... Mais je commence déjà à faire comme toi : me persuader que les cheveux blancs qui commencent à apparaitre sont classe, que ma poitrine 10 cm plus bas qu'à 20 ans est super
glamour... 40 c'est Les 20 ans des 20 ans ;-)

Marion 10/04/2013 23:44

Quand tu as quelques minutes de répit, viens faire un tour par chez moi ! Il y a du soleil et du sable blanc : perledupacifique.canalblog.com ! Et c'était sincère ! Bises

Marion 09/04/2013 06:27

Je découvre ton blog par le biais de celui de Sabine et associés et je fais juste un ptit passage du côté des commentaires pour te dire que j'aime vraiment beaucoup ton style et ton écriture. Je
viens de passer un excellent moment ! De l'humour, des tranches de vie et du vrai...un subtile mélange ! Je reviendrai par ici, c'est certain !

4enfants2bras 10/04/2013 21:55



Mais super merci !!!!!!!


Comme je suis ravie-contente !!!


Mille mercis !



peluche 22/03/2013 18:03

J'approche de mes 40 ans et tout mes complexes de mes 20 ans sont derrière moi plus je vieillit plus je suis serein .Vivement la cinquantaine!!!

Felicie 19/03/2013 17:46

Encore un très beau texte...
Moi quand j'ai eu 40 ans en novembre dernier, ma charmante belle-mère m'a gentiment fait remarquer que j'étais à la moitié de ma vie !! Mais j'm'en fous car 40 ans, 4 enfants je trouve que ça sonne
drôlement bien !

Texte Libre

facebook_icon.1287526277.png

Recherche

Texte Libre

Archives