Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 21:33

 

En ce moment la blogo parentale a une nouvelle lubie, une nouvelle obsession.
Après le portage physiologique (tout le reste n’est que torture faite à enfants).

Après l’allaitement (le lait artificiel, c’est caca… un biberon est le symbole le l’égoïsme maternel)

Après le cododo (ton bébé a un lit ????? Naaaaaaaan !!!! C’est atroce !)

Voici maintenant « la positive attitude ».

 

 

Chers parents, chers citoyens,

A partir de dorénavant et de maintenant, vous n’emploierez plus de formules négatives pour parler à vos enfants.

 

 

Oups ! Je veux dire : vous n’allez employer que des formules positives.

Tout le reste est mauvais pour le développement du petit.

Eh oui !

Vous l’ignoriez ???

Ben maintenant vous savez.

 

Ça demande une petite gymnastique de l’esprit, mais on finit par s’y faire !

 

Donc, vous devez dire :

Laisse les boites de conserves rangées dans l’armoire (et non pas : ne vide pas l’armoire… s’il te plait)

Mange avec tes couverts (et non pas : ne mange pas avec les doigts)

 

Bon, OK… Je veux bien.

 

A partir de maintenant, je ne prends donc que des sens autorisés.

Je vais éviter de ma garer sur les places qui doivent toujours rester libres.

Je vais être pour la joie de vivre (et non contre la peine de mort)

Je vais être pour les gens aimants les êtres humains de toutes les nuances de couleurs.

Je vais appliquer le principe qu’il faut laisser en vie tout le monde et qu’il faut laisser à sa place les trucs qui sont à d’autres personnes.

Je vais regarder uniquement mon conjoint…

Je vais dire les endives c’est dégueulasse !

 

Ben quoi ???? Je ne peux quand même pas dire : les endives, ça n’est pas bon !

 

Noooooooooooon !!!!!!!!

 

Arrrrrrrrrrrrgh !!!

 

 

Bon, je l’admets, je suis l’archétype de la négative attitude.
N’est pas Lorie qui veut.

 

Je suis désolée, mes enfants. Vous allez me faire un procès, plus tard.

 

Parce que j’aurai crié que « non, on ne met les doigts dans la prise ». Alors, que j’aurai dû vous dire « met tes mains sur le mur ». Mais voilà, dans le feu de l’action, la peur… je n’ai pas réfléchi… Pardon, mes enfants.

 

 

De toutes manières, je vous dis régulièrement « attention, ne t’approche pas de la route », alors que je devrais vous dire de bien rester sur le trottoir.

 

 

Quand tout petits, je vous ai expliqué que vous ne pouviez pas monter l’escalier, alors que j’aurai du vous dire de rester au rez-de-chaussée… Est-ce que j’ai mal fait ????

 

 

Je suis certainement une vieille réac.

Je suis vieille, de toutes manières, je pense que je suis dans les plus vieille reums de la blogo.

 

Je suis vieille et j’ai la faiblesse de penser que pour certaines choses, il faut dire non.

Non, on ne court pas sur le route, parce que c’est dangereux (tu peux courir sur le trottoir n’a pas tout à fait le même sens)

Non, on ne met pas ses doigts dans la prise.

Non à la peine de mort !

Non au racisme !!

Non à l’intolérance !

 

 

Parce que oui ! Il faut savoir dire NON ! Et même non, non, non et non !

 

NON AUX CHOSES DANGEREUSES.

 

(En revanche, mes enfants, s’il vous plait, mangez avec vos couverts… s’il ne vous plait pas non plus d’ailleurs !!!!)

 

 

Bon, je sais, je ne vais pas me faire des copines… ça n’est pas grave… Je ne suis pas d’accord avec les mères tellement meilleures que les autres et qui ne proposent que des modèles inatteignables (enfin, pour moi. Mais moi, je peux peu) et qui en profitent pour faire culpabiliser à mooooooooooort, toutes celles qui ne sont pas si parfaites.

 

Ouais, mais merde quoi ! Nous les médiocres, on pourrait au moins faire un effort, non ?

(Enfin, pas non…)

Juste pour info :
- personnellement moi-même, j'ai allaité mes enfants, longtemps... J'ai adoré ça. Mais je n'ai jamais fait suer mes copines qui donnaient des bib (parce qu'elles ne sont pas complètement cons, elles ont trouvé que c'est ce qui était bien pour elles et si c'était bien pour elles, c'était bien pour le bébé)
- personnellement moi-même, j'ai porté mes enfants, en écharpe, en physio. mais j'ai aussi une poussette et je ne dis pas à ceux que je croise, bébé face au monde qu'ils sont les pires parents du monde. Parce que je ne le pense pas un seul instant !

- personnellement moi-même, j'ai eu la petite dernière dans mon lit jusqu'à au moins 8 mois... Et je l'avoue, je rêvais qu'elle dorme dans son lit !

- personnellement moi-même, je trouve ça chouette que les parents pratiquent l'éducation positive, l'éducation non violente (comme si les autres parents étaient tous maltraitants)... Mais, je ne suis pas d'accord avec tous les principes. Et pourtant, je ne juge pas les autres parents. Chacun fait ce qui lui convient.

Et surtout, jamais, jamais, jamais je ne me permets d'expliquer aux autres parents que ce que je fais est ce qu'il faut faire.
Ce que je fais est juste... pour moi !

Je sais que je peux évoluer...

Je n'ai pas la science infuse. Et je suis perfectible, et ça, c'est une bonne nouvelle !

 


Bon, sinon (arrrgh), je suis sur FB

 

 

Et j’ai une chouette invitée sur Marie Poulette, hop-là !

 

10347704_770426749654942_1433534561695860938_n.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mimi 15/05/2014 21:31

J'aime bien ta façon de pensée. Pour moi chaque maman sait de quelle façon il faut parler à ses enfants, pour mon cas si je ne dis pas non et que je pars trop loin dans des explications mon ainé
décroche avant le 3ème mots, avec le cadet je peux me permettre. Je pense que tout dépends des enfants. Par contre, je pense et cela n'engage que moi, qu'il faut savoir leur dire non, pas tout le
temps ok mais leur mettre des limites clairs sans détours pour qu'à leur tour ils puissent en mettre aux autres car le jour où il se fera piqué un truc à la récré les "prends plutôt le jouet d'un
autre" n'auront pas trop d'effet et je ne parle pas de l'âge adulte. Si on vivait dans le monde des bisounours ok mais malheureusement je crois que c'est loin d'être le cas. Etre maman c'est aussi
les éduquer pour qu'ils sachent s'épanouir dans ce monde et non pas le subir. J'espère que je ne choquerais personne.
Après moi aussi j'essaie d'écouter les bien-pensants, et je fais ma mayonnaise en fonction de moi, mon homme et surtout mes enfants.

vemma 15/05/2014 16:35

J'ai également pas mal lu sur l'éducation bienveillante et j'essaie tant bien que mal d'en appliquer les principes (en gros). Mais ce n'est vraiment pas évident, je trouve.

Pour le "non" et les tournures de phrase négatives, j'avais plutôt compris qu'il fallait les éviter car les enfants ont du mal à conceptualiser la négation et quand on leur dit "ne fais pas ça",
ils comprennent juste "fais ça" (la négation leur passe au-dessus). Le contraire donc du message qu'on voulait leur faire passer.

Cela dit, c'est parfois extrêmement difficile de tourner certaines interdictions de façon positive, genre "Ne mets pas les doigts dans la prise". On pourrait dire "Eloigne toi de la prise", mais
bon dans l'urgence, on pare au plus pressé.
Chez moi, ce qui fonctionne bien, c'est "Evite les flaques" au lieu de "Ne marche pas dans l'eau".

matinbonheur 15/05/2014 10:10

J'avais commencé ce travail de communication positive avant l'arrivée des enfants. Avec eux en cas de danger c'est le non/stop qui vient souvent spontanément. Quand le danger est moins imminent
alors je ressors les formules positives. On fait comme on peut, non?

thaly 14/05/2014 23:37

Oui oui oui !!!!
Je suis en ce moment, en plus de vos merveilleux billets, un blog d'ENV... parce que ça m'intéresse, parce que je ne me sens plus en accord avec ma façon de faire, parce ce me tente bien. Après
tout n'est pas bon à prendre (pour moi, par rapport à ma vie et ma façon de voir les choses)mais c'est vrai que, du fait que je suis ce blog, je croise plein d'autres blogs de ce type qui me ferait
presque sentir minable de ne pas toujours "bien" faire...
Alors oui, je dis "non" moi aussi... parce que pour moi aussi le "non" c'est se construire.
J'aime définitivement votre façon d'amener les choses, toujours plein d'humour et pourtant tellement juste, merci !
un p'tit pour la route ?
Non !

nadette 14/05/2014 23:05

bonsoir,
certes, les extrêmes sont très dommageables ! il n'empêche, apprendre à parler positif ça me plaît bien... et je trouve d'ailleurs très joli de dire : Etre pour la joie de Vivre !! on devrait le
dire plus souvent !
Trêve de plaisanterie, vous avez tout à fait raison quand vous dites que nous ne devrions jamais juger les autres et que chaque parent fait comme il peut... et le NON, les enfants l'apprennent tout
seuls, pas besoin de nous...:)
signé une vieille mère de la blogo aussi !!!

Texte Libre

facebook_icon.1287526277.png

Recherche

Texte Libre

Archives