Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 23:03

 

 

Ahhh ! L'apéro, ce moment béni des dieux où l'on prend son temps, où on grignote plein de cochonneries trop salées, trop grasses en racontant des histoires elles aussi bien grasses et bien salées... Le tout en buvant avec une modération... modérée.

 

Et l'apéro avec des copains, des potes, on ne fait rien de mieux !

 

Tout se complique quand les sus-nommés copains ont eux aussi des enfants...

 

Plusieurs solutions s'offrent à nous pour tenter de profiter de l'apéro : 

 

 

Solution n°1 :

attendre que les enfants soient endormis pour commencer la soirée des grands :

Du coup : 'apéro à 21h45, le temps de coucher tout le monde, de recoucher tout le monde (parce que forcément, les enfants sont énervés, du coup, ils se sont relevés), et de re-rata-coucher tout le monde...

Repas vers 22h30

Fin de soirée estimée vers 1heure30...

Mais... le lendemain : levé à 6h30 parce que les enfants n'ont définitivement pas le sens de la grasse matinée.

 

Bilan : on est fatigué d'avance, ça plombe l'apéro

 

 

Solution n°2 :

prendre l'apéro en même temps que les enfants : tactique qui permet de réduire considérablement le temps consacré à l'apéritif.

Installation de l'apéro à 20h12

20h13 : Une nuée de gamins comparable aux criquets pélerins se rue sur les cacahuètes, les toasts et même les radis qui piquent (ils sont hyper organisés, une rangée d'enfants se met entre la table et les adultes, empêchant ces derniers de pouvoir attraper ne serait-ce qu'une cacahuète ou même d'apercevoir ce qui est en train de se jouer sur cette table)

20h15 : Dispersion des marmots morfales : les adultes constatent l'étendue des dégâts : ils sont face à une table pleine de d'assiettes vides, de coupelles renversées, de miettes de toast. Il n'y a que le bol de radis qui piquent qui a survécu... quoique, à y regarder de plus près, il y a 3 radis qui ont été manifestement machouillés et reposés dans le bol.

Mais comment font les marmots pour ingurgiter autant de choses en si peu de temps... Si ça se trouve, ils en mettent dans leurs poches... ... ... Oh ! Punaise ! Penser à vérifier les poches avant de faire la prochaine lessive

 

Bilan : l'apéro est vite fini...

 

Solution n°3:

préparer une table d'apéro spéciale enfant avec des biscuits apéro en forme de petits fantômes et des apéricubes... bref, des trucs de gosses.

20h12 : installation simultanée de 2 tables d'apéro le plus éloignée l'une de l'autre que ce sera possible.

20h12 et demi : les enfants attaquent

20h18 : première cacahuète avalée chez les adultes

20h21 : arrivée discrète du premier enfant à la table des grands.

20h23 : tous les petits sont à la table des grands (le premier devait être un émissaire, il a du prévenir tous les autres).

20h25 : on réapprovisionne la table des enfants... en vain, ils squattent les trucs des grands. Reconnaissons qu'ils ont quand même le mérite de reconnaître les bonnes choses, pour preuve, se charmant bambin qui nous postillonne dessus nous dire que le pâté des grands est quand même trop bon (normal, morpion, c'est du foie gras).

 

Bilan : les adultes mangent des apéricubes, des biscuits dégueux en forme de fantômes, ou s'ils ont un peu de chance des petites saucisses molles et froides..

 

Solution n°4 :

arrêter de préparer des trucs à manger pour l'apéro, se contenter de boire.

Au moins, si on garde son verre en main, on peut espérer le boire jusqu'au bout (et non, non, non, cent fois non, il ne faut jamais poser son verre, c'est une règle de base : les enfants sont maladroits, un verre de vin rouge renversé sur le tapis, ce n'est pas classe... s'ils ne sont pas maladroits, certains petits ont un penchant pour l'alcool... (les enfants, surtout petits ont tous les vices), ce qui par ailleurs les rend maladroits... bref, on ne lâche jamais-jamais-jamais-jamais son verre !!)

 

P1040593.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by 4enfants2bras - dans C'est la fête !
commenter cet article

commentaires

druidesse 21/10/2011 21:09


On sent le vécu de toutes les possiblités possibles ... on est poche ou on ne l'est pas ! huhu !


4enfants2bras 21/10/2011 23:32



Tout a été testé... et on persiste à essayer de tester !!



Liliba 09/10/2011 20:38


Mouarf !du vécu ici aussi ! pour avoir testé les solutions 1,2,3 et 4, nous avons décidé :
1. Avoir des copains qui n'ont pas d'enfants - ça ne marche pas fort, on ne voyait plus personne, sauf une vieille cousine célibataire, un vrai boulet...
2. sauf exception (été, vacances, fête particulire), recevoir les copains SANS leur progéniture
3. N'avoir QUE des copains qui ont des enfants ultra bien élevés - raté. Ce qui est bien avec les copains, c'est qu'au moins on se rend compte que leurs enfants sont à peu près aussi insupportables
que les notres...
4. si progéniture : apéro pendant que les gamins dînent et après ON NE VEUT PLUS LES VOIR !!! (Saintes WI, game truc et autres vidéo merdiques, nous vous aimons !)

Mais bon, comme dit précédemment, les nôtres sont déjà presques des ados ;-) Encore quelques années, et tu tiens le bon bout !!!


4enfants2bras 10/10/2011 21:10



Merci !! Je vais tenir... si je peux au moins boire quelques apéros pour oublier mon trite sort (bouhouhouhouhouhouhou !!!) ;-)



Texte Libre

facebook_icon.1287526277.png

Recherche

Texte Libre

Archives